Boleslas Ier le Long

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boleslas et Boleslas Ier.
Boleslas Ier le Long
Image illustrative de l'article Boleslas Ier le Long
Titre
Duc de Silésie
11631177
Prédécesseur Boleslas IV le Frisé
Successeur Mieszko Ier Jambes Mêlées
Conrad Ier de Głogów
Iaroslav d'Opole
Duc de Wrocław
11771201
Prédécesseur Mieszko Ier Jambes Mêlées
Successeur Henri Ier le Barbu
Duc de Głogów
1180/90 – 1201
Prédécesseur Conrad Ier de Głogów
Successeur Henri Ier le Barbu
Biographie
Dynastie Piast
Date de naissance 1127
Date de décès 1201
Père Ladislas II le Banni
Mère Agnès de Babenberg
Conjoint
  1. Zwienisława (pl)
  2. Christine
Enfant(s)
  • Iaroslav (1)
  • Olga (1)
  • Boleslaw (2)
  • Adelaida Zbyslava (2)
  • Konrad (2)
  • Jan (2)
  • Berta (2)
  • Henri (2)
  • Władysław (2)

Boleslas Ier le Long (en polonais Bolesław I Wysoki) (1127 - 1201) de la dynastie des Piasts. Duc de Silésie de 1163 à 1201, il est le fils aîné de Ladislas II le Banni et d’Agnès de Babenberg.

Duc de Silésie[modifier | modifier le code]

En 1146, quand son père est chassé de Pologne, Boleslas l’accompagne dans son exil en Saxe, à la cour de Conrad III. L’année suivante, il accompagne Conrad et son père dans une croisade en Terre sainte. En 1158, il accompagne Frédéric Barberousse dans sa campagne italienne.

En 1163, sous la menace d’une attaque du Saint-Empire, Boleslas IV le Frisé rend la Silésie aux fils de Ladislas II, Boleslas Ier le Long et Mieszko IV Jambes Mêlées, tout en les obligeant à renoncer à tous leurs droits héréditaires et tout en gardant le contrôle des villes importantes. Dès 1164, Boleslas et Mieszko IV Jambes Mêlées consolident leur pouvoir et expulsent les troupes de Boleslas IV le Frisé. Ils résisteront aux tentatives de Boleslas IV le Frisé pour reprendre la Silésie.

Rébellion de Mieszko IV[modifier | modifier le code]

En 1172, Mieszko IV Jambes Mêlées expulse Boleslas de Silésie. Celui-ci reçoit l'aide de l'empereur allemand grâce à qui il récupère la Silésie, mais il est obligé de laisser la région de Racibórz à Mieszko IV Jambes Mêlées et la région d’Opole à son fils aîné Iaroslav (en polonais Jarosław). En échange de la Silésie, il est probable que Boleslas paie un tribut à l’empereur.

En 1175, il autorise des Cisterciens allemands à coloniser la région de Lubiąż, sur l’Oder, et les exempte des impôts et charges qu’il peut exiger de ses sujets.

En 1177, Mieszko III le Vieux doit s’enfuir de Cracovie suite au soulèvement des habitants soutenus par Boleslas qui rêve de lui succéder. Il ne réussit pas à monter sur le trône de Cracovie, Casimir II le Juste devenant princeps à l’appel de la noblesse de Petite-Pologne. Mieszko IV Jambes Mêlées, qui est un partisan de Mieszko renverse Boleslas. Casimir II le Juste doit intervenir en Silésie pour rétablir le pouvoir de Boleslas.

Pour faire cesser les conflits internes, Casimir distribue les terres. Il garde Cracovie, Odon reçoit Poznań, Leszek reçoit la Cujavie, Boleslas Ier le Long reçoit la Silésie, Mieszko IV Jambes Mêlées reçoit les régions de Bytom, Racibórz, Oświęcim, Siewierz et Chrzanów, Conrad reçoit Głogów.

À partir de 1181, Boleslas Ier le Long, Mieszko III le Vieux et la cour allemande s’allie contre Casimir II le Juste.

Fin[modifier | modifier le code]

En 1198, afin de protéger son duché de la convoitise des autres Piasts, il s’adresse au pape Innocent III pour lui demander sa protection. Il se réconcilie avec son fils Iaroslav qu’il arrive à faire nommer évêque de Wrocław. À la mort de Iaroslav le 22 mars 1201 Boleslas récupère le duché d'Opole qu'il réunit à ses terres.

Boleslas Ier survit neuf mois à son fils et décède le 7/8 décembre 1201. Henri Ier le Barbu, dernier fils encore vivant de Boleslas, lui succède en Silésie.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Fac-similé d'un sceau de Boleslas

En 1142, son père le marie à Zwienisława (pl), fille du grand-prince de Kiev, Vsevolod II Olegovitch. Ils eurent 2 enfants

  1. Iaroslav (entre 1143 et 1160 – 22 mars 1201) duc d'Opole et évêque de Wrocław
  2. Olga (27 juin 1175 – 1180).

En 1157, Boleslas épouse en seconde noce Christine (morte le 21 février 1204/1208), une princesse allemande[1]. Ils eurent 7 enfants [2]:

  1. Boleslaw (né en 1157/63 - mort le 18 juillet 1175/1181).
  2. Adelaida Zbyslava (né après 1165 - mort le 29 mars après 1213), marié en 1177/82 à Diepold II, duc de Bohême.
  3. Konrad (né en 1158/68 - mort 5 le juillet 1175/1190).
  4. Jan (né en 1161/69 - mort avant le 10 mars 1174).
  5. Berta (né vers 1167 - mort le 7 mai après 1200?).
  6. Henri Ier le Barbu (né en 1165/70 - mort le 19 mars 1238 à Krosno Odrzanskie).
  7. Władysław (né après 1180 - mort le 4 juin 1199).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon l'historien Kazimierz Jasiński, elle est probablement issue de la maison d'Everstein, Homburg ou Pappenheim
  2. Complete Genealogy of the House of Piast