René Grousset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grousset.
René Grousset

René Grousset (5 septembre 1885 à Aubais - 12 septembre 1952 à Paris) est un historien français, spécialiste de l'Asie, et membre de l'Académie française.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Grousset fait ses études à Montpellier. Il est engagé pendant la Première Guerre mondiale, puis devient professeur d’histoire et de géographie à l’école des Langues orientales. Il est chargé de cours à l’École des sciences politiques et à l'École du Louvre, conservateur au Musée du Louvre, conservateur au Musée Guimet à partir de 1929, puis directeur du Musée Cernuschi à partir de 1933. Il est secrétaire du Journal asiatique et membre du Conseil des musées nationaux.

Avec Ernest Seillière, Jean Tharaud, Octave Aubry et Robert d'Harcourt, il est une des cinq personnes élues le 14 février 1946 à l'Académie française lors de la première élection groupée de cette année visant à combler les très nombreuses places vacantes laissées par la période de l'Occupation. Il est reçu le 30 janvier 1947 par Henry Bordeaux au fauteuil d'André Bellessort.

L’Épopée des Croisades et l'Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem, constamment réédités depuis sa mort, comptent encore aujourd'hui parmi les ouvrages de référence sur les Croisades, tant par leur richesse que par la beauté classique de leur style.

Le médiéviste Pierre Aubé écrit de lui : « Cet historien, qui a su s'appuyer sur le meilleur des plus grands orientalistes de son temps, dont l'érudition est d'une rare solidité quand il s'agit d'établir des faits, est très orienté quand il s'agit de les interpréter. Son angle de vision est très marqué par l'utopie colonialiste qui avait cours dans les années 1920-1930 où il a construit son opus magnum[1]. »

René Grousset est enterré au Cimetière du Montparnasse. Son épouse est décédée en 1972.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l’Asie, 3 tomes, 1921-1922
  • Histoire de la philosophie orientale. Inde, Chine, Japon, 1923
  • Le Réveil de l’Asie. L’impérialisme britannique et la révolte des peuples. Paris, Plon, 1924
  • Histoire de l’Extrême-Orient, 1929
  • Sur les traces du Bouddha, 1929
  • Les Civilisations de l’Orient, 1929-1930
  • S. M. Nâdir Shâh, 1930
  • Philosophies indiennes, 1931
  • Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem, 3 tomes, 1934-1936
  • L’Empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, Paris, Éditions Payot,‎ 1965, 4e éd., 620 p.
  • L’Épopée des Croisades, Paris, Plon, 1939.
  • L’Empire mongol, E. de Boccard, 1941
  • Histoire de la Chine, 1942
  • Le Conquérant du monde, Vie de Gengis-Khan, 1944
  • Bilan de l’Histoire, 1946
  • Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Première édition : 1947
  • L’Empire du Levant, 1949
  • Figures de Proue, 1949
  • La Chine et son art, 1951
  • L'Homme et son histoire, Plon, 1954, 245p.
  • Histoire universelle, Encyclopédie de la Pléiade, sous la direction de René Grousset et E.G. Léonard, 3 vol.1957

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Aubé, Un croisé contre Saladin, Renaud de Châtillon, Fayard, 2007, p. 82, n. 1.