Voltorbe et Électrode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Voltorbe)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Électrode.
Voltorbe et Électrode

Voltorbe
Nom japonais ビリリダマ
Nom anglais Voltorb
Type Électrique
Génération Première
Pokédex no 100
Taille 0,5 m
Poids 10,4 kg
Électrode
Nom japonais マルマイン
Nom anglais Electrode
Type Électrique
Génération Première
Pokédex no 101
Taille 1,2 m
Poids 66,6 kg

Voltorbe (ビリリダマ, Biriridama?, dans les versions originales en japonais) et son évolution Électrode (マルマイン, Marumine?) sont deux espèces de Pokémon de première génération.

Création[modifier | modifier le code]

Le design de Voltorbe et Électrode est inspiré de la poké ball.

Propriété de Nintendo, la franchise Pokémon est apparue au Japon en 1996 avec les jeux vidéo Pocket Monsters Vert et Pocket Monsters Rouge. Son concept de base est la capture et l'entraînement de créatures appelées Pokémon, afin de leur faire affronter ceux d'autres dresseurs de Pokémon. Chaque Pokémon possède un ou deux types – tels que l'eau, le feu ou la plante – qui déterminent ses faiblesses et ses résistances au combat. En s'entraînant, ils apprennent de nouvelles attaques et peuvent évoluer en un autre Pokémon[1]. Voltorbe est le sixième Pokémon à être finalisé, après Rhinoféros, Kangourex, Nidoran♂, Mélofée et Piafabec[2].

Le nom de Voltorbe provient de « volt », unité de mesure électrique, et d'« orbe ». Le nom d'Électrode est un homonyme du mot « électrode », qui désigne un conducteur électrique.

Description[modifier | modifier le code]

Ces deux Pokémon sont l'évolution l'un de l'autre : Voltorbe évolue en Électrode. Dans les jeux vidéo, cette évolution survient lorsqu'il atteint le niveau 30[N 1].

icône image Images externes
Voltorbe sur le site officiel Pokémon
Électrode sur le site officiel Pokémon

Voltorbe[modifier | modifier le code]

Voltorbe est un Pokémon électrique ayant l'attribut « Balle ». Il fut aperçu pour la première fois dans une usine de Poké Ball. Son origine demeure inconnue. On sait toutefois qu'il est assexué et qu'il explose s'il trébuche sur la moindre aspérité sur sa route ou en cas de danger. Il ressemble à une Poké Ball car il est rond et divisé en deux « hémisphères », celui du haut rouge et celui du bas blanc. Il a un cri assez strident. Il mesure 0,5 m et pèse 10,4 kg. Il vit près des centrales électriques. Ses capacités spéciales sont Statik ou Anti-bruit. Son groupe d'œuf est Minéral.

Électrode[modifier | modifier le code]

Électrode est un Pokémon électrique ayant l'attribut « Balle ». Il se nourrit de l'électricité présente dans l'atmosphère. Il la stocke dans son corps sous très haute pression. Si celle-ci est trop importante, il explose. Les jours d'orage, il mange tellement d'électricité qu'il explose constamment. Il est assexué et est l'évolution de Voltorbe au niveau 30. Il ressemble à Voltorbe mais ses couleurs sont inversées et il a une bouche. Il mesure 1,2 m et pèse 66,6 kg. Son cri est strident, mais différent de celui de Voltorbe. Il peut provoquer des pannes de courant en mangeant l'électricité des centrales près desquelles il vit. Ses capacités spéciales, sa génération et son groupe d'œuf sont les mêmes que Voltorbe.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voltorbe et Électrode apparaissent dans la série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à près de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[3].

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon et les films qui en sont issus narrent les aventures d'un jeune dresseur de Pokémon du nom de Sacha, qui voyage à travers le monde pour affronter d'autres dresseurs ; l'intrigue est souvent distincte de celle des jeux vidéo[4].

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La notion de niveau d'évolution n'est pas présente dans les séries et les films.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon : 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203), p. 95 Chapitre V - Les mécaniques de jeu
  2. Haddadène & Lassinat-Foubert 2015, p. 29
  3. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  4. Haddadène & Lassinat-Foubert 2015, p. 291-292

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon. 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203)