Kokiyas et Crustabri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kokiyas et Crustabri

Kokiyas
Nom japonais シェルダー
Nom anglais Shellder
Type Eau
Génération Première
Pokédex no 090
Taille 0,3 m
Poids 4,0 kg
Crustabri
Nom japonais パルシェン
Nom anglais Cloyster
Types Eau / Glace
Génération Première
Pokédex no 091
Taille 1,5 m
Poids 132,5 kg

Kokiyas (シェルダー, Shellder?, dans les versions originales en japonais) et son évolution Crustabri (パルシェン, Parshen?) sont deux espèces de Pokémon de première génération.

Création[modifier | modifier le code]

Conception graphique[modifier | modifier le code]

Kokiyas est un mollusque avec une épaisse coque violette. Les deux portions de celle-ci disposent chacune de deux pics. Son corps s'apparente à une sphère noire équipée de deux grands yeux à très petites pupilles, et d'une bouche laissant le plus souvent ressortir sa large langue. Pour créer ce pokémon, les créateurs se sont basés sur un coquillage bivalve comme l'indique son physique ainsi que sa catégorie. En effet, Kokiyas est le pokémon Bivalve.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Kokiyas est un mot-valise composé des mots « coquille » et « glace »

Crustabri est un mot-valise composé des mots « crustacé » et « abri »

Description[modifier | modifier le code]

icône image Images externes
Kokiyas sur le site officiel Pokémon
Crustabri sur le site officiel Pokémon

Kokiyas[modifier | modifier le code]

Le nom de Kokiyas est issu de Coquillage, ce à quoi il ressemble. Il porte le numéro 090 dans le Pokédex national.[1]

Kokiyas est un coquillage bivalve de couleur habituellement violette. Quand Kokiyas est chromatique, il présente une couleur orange vif[2]. Sa coquille a deux fonctions: elle lui permet d'abord de protéger le corps mou qui se trouve à l'intérieur, grâce à sa dureté supérieure à celle du diamant. Elle sert aussi de moyen de locomotion; Kokiyas nage en effet à reculons en ouvrant puis fermant sa coquille. L'élément le plus marquant de son visage est sa longue langue, qui pend le plus souvent hors de la coquille, même pendant son sommeil. Elle donne des informations sur son environnement à Kokiyas, qui s'en sert aussi pour creuser la terre avant de s'y enfouir pour dormir.

Kokiyas est irrésistiblement attiré par la queue des Ramoloss. Si jamais il réussit à en mordre une, Ramoloss évolue en Flagadoss. Kokiyas vit alors en symbiose accroché à sa queue, et change également de forme; Il ressemble alors à un pied de pélican. Attiré par une roche royale, ils peuvent aussi mordre un Ramaloss à la tête, celui-ci évoluant alors en Roigada. Dans ce cas, Kokiyas prend la forme d'une couronne et injecte des toxines dans le crâne de sa victime, ce qui lui confère une intelligence supérieure. Les deux transformations sont réversibles.

Crustabri[modifier | modifier le code]

Crustabri est un coquillage bivalve qui se protège dans sa coquille très résistante. Il porte le numéro 091 dans le pokédex national. Il possède une forte coquille que même une bombe ne détruirait pas. Celle-ci est couverte de piques que Crustabri peut projeter sur l'adversaire. Crustabri ne peut s'obtenir qu'en faisant évoluer Kokiyas à l'aide d'une pierre Eau ou l'attrapant dans la nature.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Kokiyas et Crustabri apparaissent dans la série de jeux vidéo Pokémon. Ils font partie de la première génération et par conséquent, ces deux pokémons apparaissent dans tous les jeux depuis.

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

Apparitions mineures[modifier | modifier le code]

  • La première apparition d'un Kokiyas dans la série animée se fait dans l'EP036, il est malade et a besoin de médicaments.
  • On peut ensuite en apercevoir un à l'Arène d'Azuria dans l'épisode 61.
  • Jessie capture un Kokiyas le temps de l'épisode 66 pour faire évoluer un Ramoloss.
  • Le père de Tewatoss en possède un dans l'épisode 198.
  • Un dresseur en utilise un lors du Tournoi Tourbillon de l'épisode 215.
  • On peut également apercevoir des Kokiyas sauvages dans l'épisode 221.
  • Frédo en possède un que l'on voit dans l'épisode 238.
  • Dans l'épisode 244, un Ramoloss attrape un Kokiyas et évolue en Flagadoss.
  • De nombreux Kokiyas apparaissent dans l'épisode 260, encore accompagnés de nombreux Ramoloss et Flagadoss.[3]

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Kokiyas », sur pokemon.fr (consulté le 15 avril 2017)
  2. « Kokiyas — Poképédia », sur www.pokepedia.fr (consulté le 15 juillet 2017)
  3. « Kokiyas — Poképédia », sur www.pokepedia.fr (consulté le 15 juillet 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]