Dialga et Palkia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dialga et Palkia

Dialga
Nom japonais ディアルガ
Nom anglais Dialga
Types Acier / Dragon
Génération Quatrième
Pokédex no 483
Taille 5,4 m
Poids 683,0 kg
Palkia
Nom japonais パルキア
Nom anglais Palkia
Types Eau / Dragon
Génération Quatrième
Pokédex no 484
Taille 4,2 m
Poids 336,0 kg

Dialga (ディアルガ, Diaruga?, dans les versions originales en japonais) et Palkia (パルキア, Parukia?) sont deux espèces de Pokémon. Ils constituent un duo de Pokémon légendaires, auquel est parfois associé Giratina.

Issus de la célèbre franchise de médias créée par Satoshi Tajiri, ils apparaissent dans une collection de jeux vidéo et de cartes, dans une série d'animation, plusieurs films, et d'autres produits dérivés. Ils apparaissent pour la première fois dans les jeux vidéo Pokémon Diamant et Perle, sortis en 2006 au Japon, jeux dont ils sont les mascottes. Ils sont respectivement de types acier/dragon et eau/dragon et occupent les 483e et 484e emplacements du Pokédex, une encyclopédie fictive recensant l'ensemble des Pokémon.

Création[modifier | modifier le code]

Conception graphique[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Dialga et Palkia étant les mascottes des versions Diamant et Perle, leur nom est issu de la transcription en japonais des termes anglais « diamond » ダイヤモンド (Daiyamondo?) « pearl » パール (Pāru?). Comme la majorité des autres Pokémon légendaires depuis la deuxième génération, leur nom japonais sera repris tel quel en Occident.

Description[modifier | modifier le code]

Dans la diégèse de Pokémon, Dialga et Palkia sont nés d'un œuf créé par Arceus, le dieu créateur Pokémon ; Dialga a créé le temps et Palkia l'espace.

icône image Images externes
Dialga sur le site officiel Pokémon
Palkia sur le site officiel Pokémon

Dialga[modifier | modifier le code]

Dialga est un quadrupède et de couleur bleu foncé avec des excroissances grises acier. Il possède d'ailleurs une attaque-signature, c'est-à-dire une attaque que lui seul apprend : Hurle-Temps. Il maîtrise le flot du temps et peut voyager librement dans le passé et l'avenir ; on dit aussi que le temps s'écoule au gré des battements de son cœur.

Palkia[modifier | modifier le code]

Palkia est une créature bipède, ailée et de couleur grise et mauve dans Pokémon Battle Revolution, tandis que dans Diamant et Perle il porte plusieurs nuances de rose plus ou moins foncées. Il est le maître de l'espace et peut distordre celui-ci à sa guise. L'espace est régulé par le souffle de ce pokémon. Son attaque-signature est Spatio-rift.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Dialga et Palkia apparaissent dans série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à plus de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[1].

Dialga et Palkia sont au centre de l'intrigue des jeux Pokémon Diamant et Perle.Ils apparaissent également dans Pokémon Platine sur les colonnes lances.(Le joueur pourra les capturer en y revenant.) Ils sont recherchés par la Team Galaxie, une organisation criminelle qui veut s'emparer d'eux pour créer une nouvelle galaxie. Ils ne peuvent être capturés par le joueur que dans la version à laquelle ils sont attachés : ils se trouvent aux Colonnes Lances après avoir libéré les trois esprits.

Ils apparaissent également dans le jeu Super Smash Bros. Brawl, sur l'arène Colonnes Lances, qu'ils modifient aléatoirement, ainsi qu'en tant que trophées.

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon ainsi que les films sont des aventures séparées de la plupart des autres versions de Pokémon et mettent en scène Sacha[2] en tant que personnage principal. Sacha et ses compagnons voyagent à travers le monde Pokémon en combattant d'autres dresseurs Pokémon.

Réception[modifier | modifier le code]

Afin de promouvoir Pokémon Diamant et Perle, une Nintendo DS Lite est sortie en 2007. De couleur noire et blanche, elle comporte sur le clapet le dessin de Dialga et de Palkia[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  2. « Résumé de l'anime Pokémon », Psypokes.com (consulté le 25 mai 2006)
  3. (en) Thomas East, « 26 rare Pokemon consoles », sur officialnintendomagazine.co.uk, (consulté le 22 juin 2013), p. 20

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]