Okéoké et Qulbutoké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Okéoké et Qulbutoké

Okéoké
Nom japonais ソーナノ
Nom anglais Wynaut
Type Psy
Génération Troisième
Pokédex no 360
Taille 0,6 m
Poids 14,0 kg
Qulbutoké
Nom japonais ソーナンス
Nom anglais Wobbuffet
Type Psy
Génération Deuxième
Pokédex no 202
Taille 1,3 m
Poids 28,5 kg

Okéoké (ソーナノ, Sōnano?, dans les versions originales en japonais) et son évolution Qulbutoké (ソーナンス, Sōnansu?) sont deux espèces de Pokémon.

Création[modifier | modifier le code]

Propriété de Nintendo, la franchise Pokémon est apparue au Japon en 1996 avec les jeux vidéo Pocket Monsters Vert et Pocket Monsters Rouge. Son concept de base est la capture et l'entraînement de créatures appelées Pokémon, afin de leur faire affronter ceux d'autres dresseurs de Pokémon. Chaque Pokémon possède un ou deux types – tels que l'eau, le feu ou la plante – qui déterminent ses faiblesses et ses résistances au combat. En s'entraînant, ils apprennent de nouvelles attaques et peuvent évoluer en un autre Pokémon[1].

Okéoké est l'un des trois Pokémon dévoilés en avant-première de la saison 3 (Rubis-Saphir), aux côtés de Kecleon et Braségali.

L'étymologie de Okéoké peut être interprétée comme telle : « OK » répété deux fois de suite. L'étymologie de Qulbutoké peut être interprétée comme telle : « culbuto » (jouet pour enfant) et « toqué », signifiant fou, dérangé.

Description[modifier | modifier le code]

Ces deux Pokémon sont l'évolution l'un de l'autre : Okéoké évolue en Qulbutoké.

icône image Images externes
Okéoké sur le site officiel Pokémon
Qulbutoké sur le site officiel Pokémon

Okéoké[modifier | modifier le code]

Okeoke (en anglais Wynaut) est un Pokémon de type psy de la troisième génération. Physiquement, Okéoké ressemble à une petite créature bleue affublé d'un immense sourire avec une petite queue noire. Okéoké évolue en Qulbutoké au niveau 15. Pour l'obtenir dans un œuf à la Pension, l'un des parents doit tenir l'Encens Doux. Il mesure 60 cm de haut et pèse 4 kg.

Qulbutoké[modifier | modifier le code]

Qulbutoké (en anglais Wobbuffet) est un Pokémon de type psy de la deuxième génération. Physiquement, Qulbutoké ressemble à une quille renversée avec une petite queue noire. Ce Pokemon n'attaque jamais en premier, par contre, il utilise l'attaque de son adversaire pour se défendre. Il vit dans des endroits sombre comme les grottes. Qulbutoké est l'évolution de Okéoké. Il mesure 130 cm de haut et pèse 28,5 kg.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Okéoké et Qulbutoké apparaissent dans série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à plus de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[2].

Okéoké gère le service du méga magot et de la bourse d'échange dans le café Spinda (Donjon mystère - Explorateurs du ciel), permettant de se débarrasser de ses objets inutiles dans l'espoir de tirer le gros lot et de pouvoir observer la danse de Ludicolo.

Qulbutoké est l'un des quatorze Pokémon dont la fiche est disponible en six langues dans le Pokédex de Pokémon Diamant et Perle[3],[N 1].

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon et les films qui en sont issus narrent les aventures d'un jeune dresseur de Pokémon du nom de Sacha, qui voyage à travers le monde pour affronter d'autres dresseurs ; l'intrigue est souvent distincte de celle des jeux vidéo[4].

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les six langues sont le japonais, l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et l'italien.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon : 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203), p. 95 Chapitre V - Les mécaniques de jeu
  2. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  3. (en) « Pokémon Diamond/Pearl - Foreign Dex Entries », sur Serebii.net (consulté le 18 février 2016).
  4. Haddadène & Lassinat-Foubert 2015, p. 291-292

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon. 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203)