Évolution des Pokémon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'évolution est un des mécanismes les plus importants des jeux vidéo Pokémon et dans tout l'univers de fiction couvert par la franchise.

Pour un Pokémon (un individu), l'évolution consiste à changer de variété pour devenir plus puissant (les points de vie, de vitesse... augmentent). Elle peut avoir des conséquences sur le type, la possibilité d'apprendre des attaques... L'évolution est irréversible. Selon sa variété, un Pokémon évolue de zéro à deux fois.

Un Pokémon d'une variété donnée capable d'évolution n'a qu'une seule, ou un faible nombre, d'évolutions possibles. Un Pokémon évolué ne peut être l'évolution que d'un seul Pokémon.

Les Pokémon constituant la troisième étape d'un cycle de trois évolutions sont parmi les plus puissants. Toutefois, les Pokémon légendaires, qui n'évoluent pas, sont généralement encore plus puissants.

Arrêter une évolution[modifier | modifier le code]

Sur console portable, le joueur peut empêcher une évolution du Pokémon en appuyant sur B.

Avec une Pierre Stase, ce n'est plus une obligation de voir son Pokémon évoluer à chaque montée de niveau. Il pourra apprendre de nouvelles compétences plus vite que s'il évolue. Cependant, un Pokémon ayant atteint le niveau 100 avant d'évoluer ne pourra pas évoluer par la suite, sauf s'il évolue avec l'aide d'un échange ou avec l'aide d'une pierre évolutive, ou encore par l'exploitation d'un Bug.

Moyens d'évolution[modifier | modifier le code]

L'évolution d'un Pokémon se fait par un moyen contraint. Ce n'est pas au joueur de choisir le moyen, il est déterminé par la variété de Pokémon considérée.

Niveau[modifier | modifier le code]

L'évolution par niveau est un mécanisme existant dans les jeux vidéo. Il est, d'une certaine manière, représenté dans la série (le Salamèche de Sacha évolue après un combat particulièrement intense).

Quand un Pokémon atteint un niveau d'expérience déterminé, il peut tenter d'évoluer. Par exemple, Miaouss évolue en Persian quand il atteint le niveau 30. La quantité de points d'expérience à obtenir pour arriver à un niveau donné dépend du Pokémon concerné, certains Pokémon (en général les plus faibles) évolueront donc plus vite que d'autres.

Le joueur peut empêcher son Pokémon d'évoluer, ce qui peut être utile car le Pokémon évolué doit souvent atteindre un niveau supérieur pour obtenir une même attaque, voire ne plus pouvoir apprendre une attaque qu'il apprendrait en restant au niveau inférieur d'évolution.

Condition[modifier | modifier le code]

Les générations suivantes introduisent des conditions à l'évolution par niveau. Un Pokémon ne peut évoluer que s'il atteint un certain niveau tout en ayant, par exemple, une statistique suffisamment élevée, en tenant un objet précis, ou en étant situé en un lieu précis. La condition peut aussi déterminer en quel Pokémon il évolue (Debugant a trois évolutions possibles selon que sa défense soit égale, supérieure ou inférieure à son attaque au moment de son évolution). Ces conditions peuvent être amenées à évoluer en fonction de la version (le meilleur exemple étant Barpau, qui n'évoluait sur Pokémon Rubis et Saphir, Pokémon Émeraude, Pokémon Diamant et Perle et Pokémon Platine qu'en maximisant la Beauté, statistique des concours Pokémon n'existant que dans ces jeux ; sur Pokémon Noir et Blanc il suffit de tenir l'objet Bel'Écaille lors d'un échange pour le faire évoluer en Milobellus).

Bonheur[modifier | modifier le code]

Dans la deuxième génération, une des nouveautés est de rendre son pokémon heureux pour le faire évoluer. Dès qu'il a atteint son bonheur maximum et qu'il monte d'un niveau en même temps, il peut évoluer. Un des exemples est Togepi qui évolue en Togetic dès qu'il est très heureux. Le pokémon est heureux si vous voyagez avec lui dans votre équipe, si vous le faites combattre, si vous lui donnez des objets de soin ou des super bonbons, si vous lui donnez des poffins, si vous le faites participer à des concours et si vous le faites masser (plusieurs personnes dans différentes versions proposent des massages pour vos pokémon). Par contre il faut éviter d'échanger votre pokémon, ou de le mettre K.O. dans un combat car il serait moins heureux.

Pierre d'évolution[modifier | modifier le code]

Un Pokémon peut évoluer si on le met en contact avec un objet particulier, une « pierre d'évolution ». Il faut utiliser la pierre du bon type pour ce Pokémon. Cependant, Évoli peut évoluer au moyen d'une pierre Eau, Feu ou Foudre, en trois Pokémon différents. Ortide évolue uniquement avec la Pierre Plante dans la première génération, mais aussi avec la Pierre Soleil dans la seconde, ce qui donne un Rafflésia dans le premier cas, un Joliflor dans le second.

Échange[modifier | modifier le code]

Certains Pokémon évoluent quand ils sont échangés avec un autre Pokémon, lors d'un échange entre dresseurs. Mais pour certains, il faut leur attribuer des objets ; Onix peut, par exemple, évoluer en Steelix grâce à peau métal si vous l'échangez. Dans Pokémon Noir et Blanc, il existe deux Pokémon ne pouvant évoluer que lorsqu'ils sont échangés l'un contre l'autre : Carabing (qui devient Lançargot) et Escargaume (qui devient Limaspeed).

Évolutions multiples[modifier | modifier le code]

Dans la première génération de Pokémon, un seul Pokémon avait plusieurs évolutions possibles : Évoli, capable d'évoluer en trois Pokémon différents. Dans les générations suivantes, de nouveaux Pokémon dotés de jusqu'à trois évolutions différentes sont apparus, Évoli gardant le record car son nombre d'évolutions est porté à huit : Givrali, Noctali, Pyroli, Aquali, Mentali, Voltali, Phyllali et Nymphali.

Méga-évolution[modifier | modifier le code]

Un Pokémon [1]méga-évolue lorsqu'il tient la Méga-Gemme qui lui est propre, et son dresseur une Gemme Sésame. Seul Rayquaza échappe a cette règle, devant à la place connaître Draco Ascension. Le dresseur déclenche sa Méga-Évolution via l'écran tactile, lors de la sélection de l'attaque. Cependant, la Méga-Évolution n'est que temporaire : le Méga-Pokémon redevient le Pokémon qu'il était à la fin du combat ou s'il est K.O.

En plus de changer de forme et de gagner au niveau statistiques, un Méga-Pokémon peut gagner un type supplémentaire. Ainsi, par exemple, Pharamp, qui est de type Électrik, devient de type Électrik et Dragon en Méga-Pharamp. Il peut aussi perdre un type. Galeking est de type Acier et Roche, mais Méga-Galeking est seulement de type Acier. On peut aussi simplement changer de type sans en ajouter ou perdre, comme avec Dracaufeu, de type Feu et Vol, Méga-Évoluant en Méga-Dracaufeu X de type Feu et Dragon.

Son talent change également souvent, comme Mewtwo (dont le talent est Pression) qui en méga-évoluant obtient ou le talent Insomnia (Méga-Mewtwo Y), ou le talent Impassible (Méga-Mewtwo X). Quelques Méga-Pokémon peuvent garder leur talent, comme Méga-Cizayox avec Technicien.

De plus, un Pokémon peut avoir plusieurs Méga-Évolutions différentes, comme c'est le cas pour Mewtwo et Dracaufeu. À la sortie de Pokémon X et Y, il a été annoncé qu'aucun Pokémon de la cinquième génération et de la sixième génération n'avait de Méga-Évolution. Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha en voient donner une à Nanméouïe et à Diancie, contredisant les annonces précédentes.

Lorsqu'un Pokémon méga-évolue, il gagne 100 de total de statistiques de base. Alakazam est le seul à échapper à cette règle, avec 90 de supplément.

Un Pokémon qui méga-évolue a toujours un minimum de 2 statistiques modifiées, mais ne dépasse jamais le seuil de 5 statistiques modifiées car la statistique des PV ne change jamais au cours d'une Méga-Évolution.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pokémon X et Y > Les Méga-Évolutions | Pokébip », sur www.pokebip.com (consulté le 28 septembre 2016)