Kangourex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kangourex

Nom japonais ガルーラ
Nom anglais Kangaskhan
Type Normal
Génération Première
Pokédex no 115
Taille 2,2 m
Poids 80,0 kg

Kangourex (ガルーラ, Garura?, dans les versions originales en japonais) est une espèce de Pokémon de première génération. Kangourex est un Pokémon de type normal.

Création[modifier | modifier le code]

Propriété de Nintendo, la franchise Pokémon est apparue au Japon en 1996 avec les jeux vidéo Pocket Monsters Vert et Pocket Monsters Rouge. Son concept de base est la capture et l'entraînement de créatures appelées Pokémon, afin de leur faire affronter ceux d'autres dresseurs de Pokémon. Chaque Pokémon possède un ou deux types – tels que l'eau, le feu ou la plante – qui déterminent ses faiblesses et ses résistances au combat. En s'entraînant, ils apprennent de nouvelles attaques et peuvent évoluer en un autre Pokémon[1].

La conception de Kangourex est l'œuvre de l'équipe chargée du développement des personnages au sein du studio Game Freak. Son apparence est finalisée par Ken Sugimori pour la première génération des jeux Pokémon, Pokémon Rouge et Pokémon Vert, sortis à l'extérieur du Japon sous les titres de Pokémon Rouge et Pokémon Bleu[2],[3] ; elle[N 1] est le deuxième Pokémon à être finalisé, après Rhinoféros[4].

Son nom français provient des mots « kangourou » et « rex », signifiant roi en latin.

Description[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Kangourex sur le site officiel Pokémon

Kangourex ressemble à un kangourou. D'après le Pokédex, c'est un Pokémon particulièrement attachée à ses petits qu’elle élève dans sa poche abdominale pendant 3 ans[5] jusqu’à ce qu’ils soient capables de se nourrir par eux-mêmes[6]. Lorsqu’ils sont en lieu sûr, les Kangourex laissent leurs petits quitter leur poche pour qu’ils puissent jouer sous la surveillance pointue des adultes[7]. Toujours dans un souci de sécurité pour ses petits, Kangourex dort debout afin de ne pas les écraser[8]. Il est recommandé de ne jamais essayer d’attraper un petit Kangourex car ses parents sont toujours à proximité et pourraient se montrer agressifs[9]. De plus, un Kangourex se battra jusqu’au bout, et cela même dans les pires conditions, afin de protéger ses petits[10]. Lors d’un combat, Kangourex est capable de lancer un rayon destructeur avec sa bouche[11] et apprécie particulièrement l’utilisation de l’attaque « poing comète »[12].

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Kangourex apparaît dans la série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à près de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[13].

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon et les films qui en sont issus narrent les aventures d'un jeune dresseur de Pokémon du nom de Sacha, qui voyage à travers le monde pour affronter d'autres dresseurs ; l'intrigue est souvent distincte de celle des jeux vidéo[14]. Dans l'épisode 34 de la saison 1 de la série télévisée Pokémon, Sacha, Ondine et Pierre rencontrent un troupeau de Kangourex au milieu duquel vit un jeune garçon, Tommy, qui ne communique que dans la langue de ces Pokémon.

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette espèce de Pokémon est exclusivement composée d'individus femelles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon : 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203), p. 95 Chapitre V - Les mécaniques de jeu
  2. (ja) (ja) Équipe Nintendo, « 2. 一新されたポケモンの世界 », sur Nintendo.com, Nintendo (consulté le 10 septembre 2010), p. 2
  3. (en) Stuart Bishop, « Game Freak on Pokémon ! », CVG, (consulté le 2 juillet 2008)
  4. Haddadène & Lassinat-Foubert 2015, p. 29
  5. Pokédex de Pokémon Rouge et Bleu, Game Freak, Nintendo, 8 octobre 1999, Game Boy, entrée Kangourex
  6. Pokédex de Pokémon Stadium, Game Freak, Nintendo, 7 avril 2000, Nintendo 64, entrée Kangourex
  7. Pokédex de Pokémon Or, Game Freak, Nintendo, 6 avril 2001, Game Boy, entrée Kangourex
  8. Pokédex de Pokémon Cristal, Game Freak, Nintendo, 2 novembre 2001, Game Boy, entrée Kangourex
  9. Pokédex de Pokémon Rubis et Saphir, Game Freak, Nintendo, 25 juillet 2003, Game Boy Advance, entrée Kangourex
  10. Pokédex de Pokémon Argent, Game Freak, Nintendo, 6 avril 2001, Game Boy, entrée Kangourex
  11. Pokédex de Pokémon Ranger : Nuit sur Almia, Game Freak, Nintendo, 21 novembre 2008, Nintendo DS, entrée Kangourex
  12. Pokédex de Pokémon Rouge Feu, Game Freak, Nintendo, 1 octobre 2004, Game Boy Advance, entrée Kangourex
  13. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  14. Haddadène & Lassinat-Foubert 2015, p. 291-292

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alvin Haddadène et Loup Lassinat-Foubert, Générations Pokémon : 20 ans d'évolutions, Third éditions, , 327 p. (ISBN 9791094723203)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]