Bataille de Dormans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Dormans
Informations générales
Date
Lieu Dormans, en Champagne
Issue Victoire de l'armée royale
Belligérants
Armée royale française Armée des malcontents
Commandants
Henri duc de Guise Guillaume de Montmorency-Thoré

Troisième guerre de Religion (1568 – 1570)

Batailles

Guerres de Religion en France


Prélude
Mérindol (1545) · Amboise (1560) · Colloque de Poissy (1561)


Première guerre de Religion (1562–1563)
Édit de Saint-Germain · Massacre de Wassy · Toulouse · Vergt · Rouen · Dreux · Orléans · Édit d'Amboise


Deuxième guerre de Religion (1567–1568)
Surprise de Meaux · Michelade · Saint-Denis


Troisième guerre de Religion (1568-1570)
Jarnac · La Roche-l'Abeille · Montcontour · Saint-Jean-d'Angély


Quatrième guerre de Religion (1572–1573)
Saint-Barthélemy · Sommières · Sancerre · La Rochelle (1572)


Cinquième guerre de Religion (1574–1576)
Dormans · Édit de Beaulieu


Sixième guerre de Religion (1576–1577)
Traité de Bergerac (en)


Septième guerre de Religion (1579–1580)
Traité du Fleix


Huitième guerre de Religion (1585–1598)
Guerre des Trois Henri
Traité de Nemours · Jarrie · Coutras · Vimory · Auneau · Journée des Barricades · Arques · Ivry · Paris · Poncharra · Châtillon · Craon · Port-Ringeard · Fontaine-Française · Édit de Nantes


Rébellions huguenotes (1621-1629)
Saumur (1621) (en) · Saint-Jean-d'Angély (1621) · La Rochelle (1621) · Montauban (1621) · Riez (1622) · Royan (1622) · Sainte-Foy (1622) · Nègrepelisse (1622) · Saint-Antonin (1622) · Montpellier (1622) · Saint-Martin-de-Ré (navale, 1622) · Traité de Montpellier (1622) · Blavet (1625) · Île de Ré (1625) (en) · Traité de Paris (1626) · Saint-Martin-de-Ré (1627) · La Rochelle (1627-1628) · Privas (1629) · Alès (1629) · Montauban (1629) (en) · Paix d'Alès


Révocation de l'édit de Nantes (1685)

La bataille de Dormans eut lieu autour du village de Dormans, dans la Marne, plus précisément entre Tréloup et Verneuil, le , au cours de la 5e guerre de Religion en France.

Elle opposa les troupes royales commandées par Henri, 3e duc de Guise, à un corps de reîtres allemands recrutés par les protestants, les malcontents (duc d'Alençon), dirigés par Thoré, le frère cadet du maréchal de Montmorency.

Les habitants de Dormans avaient détruit le pont de bois qui reliait le village à l'autre rive de la Marne avant la bataille.

Guise mit en déroute les protestants, capturant Philippe de Mornay parmi d'autres. Henri de Guise y reçut le surnom de « Balafré », comme son père, à la suite d'une blessure par un coup d'arquebuse qu'il reçut à la joue droite. Les conséquences de cette victoire furent réduites à néant avec l'attaque du fils du comte palatin qui vint menacer Paris.