Triangle (instrument)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le triangle est un instrument de musique idiophone constitué d'une barre métallique de section circulaire pliée en deux points de manière à former un triangle plus ou moins régulier. Le musicien le tient d'une main grâce à une petite corde et frappe dessus de l'autre main à l'aide d'une tige métallique.

Sa sonorité cristalline et aiguë lui permet d'être perceptible même lorsqu'il est joué dans un orchestre, amenant une partie rythmique structurant le morceau exécuté.

Son usage est attesté dès le XIVe siècle[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Forme[modifier | modifier le code]

La dimension d'un triangle détermine la hauteur du son qu'il produit (directement proportionnelle à la longueur de la tige de métal utilisée). Les petits triangles font une vingtaine de centimètres de côté, les plus grands peuvent aller jusqu'à 30 ou 40 centimètres de côté. Pour réduire la masse de l'instrument et la fatigue du musicien, le triangle peut être fait d'aluminium plutôt que d'acier ; mais on trouve également des triangles faits d'un simple fer à béton de récupération.

Le triangle cadien, plus massif que le triangle classique, a une sonorité plus riche et plus profonde. Il est appelé 'tit fer ou tee fer en anglais.

Technique de jeu[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Triangle de style latin
Triangle de style latin, l'ouverture et la fermeture de la main produit un effet rythmique.

Le musicien tient le triangle de sa main dite faible (soit la gauche pour les droitiers et la droite pour les gauchers) : le poids de l'instrument est porté par l'index, le reste de la main servant à étouffer la résonance du métal en se refermant sur un de ses bords. À l'aide d'une baguette dans l'autre main, il vient frapper en rythme la barre inférieure, au niveau de l'angle du bas le plus loin de lui. Le mouvement de la baguette permet de frapper alternativement cette barre inférieure et la barre la plus éloignée, dès lors que la baguette est en partie engagée dans l'ouverture du triangle.

Plus le triangle est petit, plus la note produite est aiguë. A l'inverse, plus le triangle est grand, plus la note produite est grave.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les formes musicales dans lesquelles le triangle est le plus souvent utilisé sont :


La pratique de l'Air Triangle, inspirée de l'Air Guitar, consiste à mimer les gestes du joueur de triangle sans tenir le triangle en main. Le championnat du monde d'Air Triangle[3] est organisé à Hamilton (Bermudes) depuis 2019.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claudie Marcel-Dubois, « Le triangle et ses représentations comme signe social et culturel. Réédition présentée par Florence Gétreau », Transposition. Musique et Sciences Sociales, no Hors-série 1,‎ (ISSN 2110-6134, DOI 10.4000/transposition.1759, lire en ligne, consulté le 14 avril 2021)
  2. La Selve, Jean-Pierre, Musiques traditionnelles de La Réunion, Azalées éditions, (ISBN 978-2-908127-54-6)
  3. « Le triangle », sur Le triangle ~ Un mot par jour, (consulté le 14 avril 2021)
  4. Percussive Arts Society, biographie de John Beck

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :