Claves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paire de claves.

Les claves sont des instruments de musique de percussion idiophone très anciens.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme claves est issu du mélange des mots espagnols « clavar » et « llaves » : les chevilles (« llaves ») que l'on cloue (« clavar ») pour fixer les pièces du navire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les chevilles (« llaves ») utilisées par les charpentiers de marine sont en bois tropical dur (acana, jiqui, guayacan, jucaro, quiebrahacha…) ; elles sont longues de 20 cm.

Les claves proprement dites apparaissent à Cuba vers le XVIe siècle, sur les docks du port de La Havane. Entrechoquées au rythme du travail, elles deviennent au XVIIe siècle un instrument de percussion.

Elles sont aussi jouées dans la musique aborigène d'Australie, sous d'autres noms.[réf. nécessaire]

Jeu[modifier | modifier le code]

La clave tenue dans la main droite par l'une des extrémités (macho = mâle) vient percuter en cadence l'autre placée dans la main gauche (hembra = femelle). Le son est très sec et très fort.

La pression exercée par les doigts, la façon d'arrondir la paume et, bien sûr, la force du choc influencent le timbre et la puissance du son obtenu. On peut aussi apposer la hembra contre la joue et se servir de la bouche comme résonateur.

Le rythme joué avec les claves s'appelle la clave.

Utilisation en musique classique et contemporaine[modifier | modifier le code]

La partition de l'Ouverture cubaine de George Gershwin demande la présence de claves.

La composition Music for Pieces of Wood de Steve Reich est écrite pour cinq paires de claves

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]