Chekeré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un chekeré.

Le chekeré est un instrument de percussion idiophone. Il est notamment utilisé dans la musique mandingue d'Afrique de l'Ouest, ainsi qu'à Cuba et au Brésil.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le code]

L'instrument peut avoir différentes orthographes selon les pays et les langues :

  • Cuba : chekeré[1]
  • En anglais : sekere ou shekere[2]
  • En français : shékéré ou chékéré
  • Brésil : xequerê

Variantes géographiques[modifier | modifier le code]

  • En Afrique, le chekeré peut aussi s'appeler djabara.
  • Au Brésil, l'instrument peut aussi s'appeler afoxê.

Facture[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Exemple acoustique
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Le chekeré est fabriqué à partir d'une variété de courge, la calebasse, séchée et travaillée, sur laquelle est posée une maille comportant des graines de dattes ou des perles (à la différence des maracas pour lesquelles les graines sont à l'intérieur).

Jeu[modifier | modifier le code]

Un chakeré peut être secoué, frappé sur la main, utilisé en rotation, lancé et récupéré en rythme.

C'est un instrument dont la sonorité, obtenue par secouement de graines ou de coquillages, est proche de celle des maracas.

Elle se rapproche également de la sonorité du güiro, obtenue par raclement.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]