Charleston (instrument de musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charleston.
image illustrant les percussions
Cet article est une ébauche concernant les percussions.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cymbales charleston.

La charleston, aussi appelée « hi-hat », est un instrument de percussion idiophone composé d'une paire de cymbales accrochée à un pied à pédale. C'est un élément de la batterie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La charleston a été conçue vers 1920 par les batteurs Vic Berton et Kaiser Marshall selon certains auteurs ou par George Stafford selon d'autres.

Technique de jeu[modifier | modifier le code]

En appuyant sur la pédale de la charleston, le batteur fait descendre la cymbale du dessus sur celle du dessous et établit ainsi le contact entre les deux cymbales. La cymbale supérieure peut être fixée plus ou moins haut sur le pied, agrandissant ou diminuant le débattement entre les deux cymbales au gré du batteur. La charleston est située à gauche de la caisse claire — pour un batteur droitier, le batteur utilisant donc son pied gauche pour appuyer sur la pédale.

Le batteur peut également jouer de la charleston à la baguette, en frappant la cymbale supérieure, permettant diverses sonorités selon que la charleston est en position fermée (souvent utilisée pour marquer le tempo), semi-ouverte (plus fort volume, dans le métal par exemple) voire ouverte (beaucoup utilisée dans la musique Funk).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]