Tokin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue d'un Karasu-Tengu en Yamabushi portant le tokin sur la tête, au Kenchō-ji

Un tokin 頭巾 « foulard », ou 兜巾 « casque de toile », ou 頭襟, « Collier de tête ») désigne la petite boîte noire portée sur le front des Yamabushi (ascètes des montagnes) de la secte Shugendō ou des tengu, esprits des montagnes et des forêts de la mythologie japonaise, dangereux mais aussi protecteurs. Le tokin n'est pas seulement porté comme décoration, mais est aussi utilisé comme gobelet.

Composé de matière noire, il comprend souvent douze plis, chacun pour l'une des 12 vertus bouddhistes (nidana (en)). Au cours de l'époque de Kamakura, il couvre encore toute la tête mais avec le temps sa taille rétrécit jusqu'à l'époque d'Edo où il atteint sa forme actuelle pour être porté sur le front[1],[2].

Tokin comme casque de cuir

En tant que casque de cuir, c'était un des éléments de l'équipement des moines-guerriers (Sōhei). Vue d'en haut, la partie centrale est arrondie tandis que l'avant et les côtés sont droits. Des renforts en cuir épais renforcent le casque sur le dessus et sur ​​les bords. Le casque descend et repose sur les épaules du porteur. Sur l'avant et sous le visage, deux rabats sont attachés à droite et à gauche pour protéger le cou[3].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Équipement d'un Yamabushi sur Arco-Iris.com

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trevor Absolon, The Watanabe Art Museum Samurai Armour Collection, vol. Band 1: Kabuto & Mengu, Victoria BC, Toraba Samurai Art,‎ 2011 (ISBN 978-0-9867615-0-8)
  2. (ja) 山伏 ・室町時代・武装の伸展 日本服飾史 資料・風俗博物館~よみがえる源氏物語の世界~ (lire en ligne)
  3. George Cameron Stone: A Glossary of the Construction, Decoration and Use of Arms and Armor in All Countries and in All Times. With an Introduction by Donald J. LaRocca. Courier Dover Publications, Mineola NY 1999, ISBN 0-486-40726-8, S. 619.