Pétase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Pétasse.
Hermès Ingenui coiffé du pétase, copie romaine d'un original grec du Ve siècle av. J.-C., musée Pio-Clementino, Vatican

Le pétase (en grec ancien πέτασος / pétasos) est un chapeau rond à bord large et plat. Il s'attache avec un cordon.

Description[modifier | modifier le code]

Statue d'Hermès (détail) exposée au Musée Pio-Clementino (Musées du Vatican).

Les Grecs le pensaient d’origine thessalienne. Il était porté, en même temps que la chlamyde, par les éphèbes au gymnase. Il donna naissance à l'expression ὑπὸ πέτασον ἄγειν, utilisée par la Septante (2 Maccabées 4, 12), littéralement « mener sous le pétase », c’est-à-dire « conduire au gymnase ».

Ailé, c’est l'un des attributs du dieu Hermès, protecteur des éphèbes.

Pour les Étrusques, c'est le chapeau du paysan[1][réf. insuffisante].

Les Romains l’utilisaient également, au théâtre, pour se protéger du soleil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du costume[réf. insuffisante]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :