Calotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Calotte en architecture : calotte demi-sphérique côtelée d'un dôme dans la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une calotte est la partie d'un couvre-chef qui se place sur la tête.

Par extension de ce sens, se dit d'une coiffe portée par plusieurs types de personnes :

  • les étudiants belges dans les écoles ou facultés catholiques portent la calotte (Belgique) ;
  • les armaillis portent une calotte appelée capet ;
  • les Juifs portent une calotte appelée kippa ;
  • les ecclésiastiques catholiques romains portent la calotte (liturgie) ; le terme est employé de façon péjorative pour désigner l'ensemble du clergé : La Calotte est le titre d'un journal anticlérical sous la IIIe République[1].

Toujours par extension du sens[réf. nécessaire], se dit d'une portion de sphère :

En architecture, la calotte est une portion de voûte sphérique ou sphéroïde[2].

En cuisine, la calotte est un récipient tronconique utilisé pour élaborer des préparations.

En langage familier, une calotte est une tape sur la tête, et aussi le prépuce.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Touchard, La gauche en France depuis 1900, éd. Seuil, 1977, p. 74
  2. (fr) Jean Jacques Bourassé, Dictionnaire d'archéologie sacrée, éd. J.P. Migen, 1862, p. 589

Voir aussi[modifier | modifier le code]