Capirote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peinture de Francisco de Goya où l'on peut voir des condamnés portant des capirotes blancs

Un capirote est un chapeau pointu en forme de cône utilisé en Espagne, initialement par certains flagellants, aujourd'hui par les pénitents durant les processions de la Semaine sainte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Procession de la Sanch à Perpignan durant la Semaine sainte

Historiquement utilisé par les flagellants, le capirote était également présent durant les condamnations à mort prononcée par l'Inquisition, où la personne condamnée était obligée de porter ce chapeau pour être humiliée publiquement.

De nos jours (2015)[modifier | modifier le code]

Dans les processions de la Semaine sainte, une variante du capirote est utilisée par certaines confréries. Cette fois-ci, le couvre-chef tombe jusqu'aux épaules pour recouvrir l'intégralité du visage, ne laissant que deux trous pour les yeux. Elle fait partie du costume des nazarenos (pénitents).

Les costumes du Ku Klux Klan reprennent le capirote pour se couvrir la tête, les rendant ainsi anonymes. Ironiquement, la capirote est d'origine catholique, alors que le Ku Klux Klan, mouvement prônant la suprématie blanche protestante, est anti-catholique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]