Bonnet d'âne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnet.
« Méchants garnements » : Caricature allemande de 1849 montrant un maître d’école faisant subir à ses élèves diverses formes de punitions : bonnets d’âne, mise au coin et châtiments corporels.
Un élève avec un bonnet d'âne, photo posée, vers 1906.

Un bonnet d’âne[1] est un couvre-chef conique muni ou non de deux appendices censés représenter les oreilles d'un âne. Il ne sert que dans le contexte scolaire, où son port peut être imposé par un instituteur à un élève turbulent ou présentant de mauvais résultats. La punition est généralement subie debout tout seul dans un coin de la salle de classe.

Selon une hypothèse, le bonnet d'âne était à l'origine porté par les élèves pour acquérir l'intelligence de l'âne ; elle est cependant peu probable dans la mesure où l'âne est depuis longtemps considéré comme un symbole de la bêtise[2].

Dans la fable de La Fontaine Le Charlatan, il est question d'un charlatan qui promet en 10 ans de rendre un âne savant. L'origine de cette expression vient peut être de là[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « bonnet d'âne », sur Dictionnaires de français en ligne, Larousse (consulté le ).
  2. L'histoire fabuleuse du bonnet d'âne, sur lecheneparlant.over-blog.com (consulté le 8 octobre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :