Mawashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aminishiki et Toyonoshima (en dessous) portant le mawashi (2007)
Hōmashō portant un keshō-mawashi (2012)

Le mawashi (廻し?) est la ceinture portée par les lutteurs de sumo lors des entraînements et des compétitions.

Description[modifier | modifier le code]

Le mawashi est une bande de tissu de six à huit mètres de longueur et de couleur variées. Il peut peser jusqu'à quatre kilos. Les mawashi colorés sont réservés au compétitions et aux lutteurs des deux divisions les plus hautes du sumo, les sekitori.

La façon d'empoigner le mawashi de l'adversaire à une ou deux mains sera souvent déterminante pour l'issue du combat. Le recours à des techniques de prise de mawashi constitue l'une des deux grandes techniques de combat enseignées dans les sumo-beya (littéralement « écuries » de sumo — autrement dit des clubs ou écoles), l'autre étant l'art du tsuppari (déstabilisation de l'adversaire par des poussées des mains au visage ou au corps de l'adversaire).

Une bonne prise de mawashi est un avantage considérable dans un combat. Elle permet de soulever, de pousser, de projeter (nageru) ou de résister à une attaque.

Pendant les compétitions, un tablier décoratif composé de cordelettes (下がり, sagari?) est attaché au mawashi, mais il tombe souvent au cours du combat. Ces cordelettes sont rigides pour les sekitori.

Les sekitori, qui participent à la cérémonie d'entrée sur le ring (土俵入り, dohyō-iri?), portent pour l'occasion un mawashi de cérémonie appelé keshō-mawashi (化粧廻し?). Les plus beaux keshō-mawashi coûtent entre 400 000 et 500 000 yens (entre 3000 et 4 000 euros).

Mise en place[modifier | modifier le code]

Les assistants d'un lutteur de sumo (aussi appelé rikishi) l'entourent autour de son bassin en passant sous l'aine en des boucles très serrées. Le mawashi est ensuite noué dans le dos, au niveau des lombaires.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Comment mettre un mawashi, Dosukoi, le site français du sumo