Médicament en vente libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé. (février 2013).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Un médicament en vente libre, appelé aussi médicament de comptoir ou médicament OTC (Over The Counter, littéralement « par-dessus le comptoir »), est un médicament pouvant être vendu sans nécessité de prescription ou d'ordonnance et délivré par un professionnel de la santé.

L'un des plus anciens médicaments vendus sans ordonnance est l'aspirine. Parfois certains d'entre eux cessent d'être en vente libre et requièrent désormais une prescription médicale. Par exemple, la cocaïne et divers opiacés étaient jadis en vente libre, mais leur délivrance est désormais fortement restreinte. À l'inverse, certains médicaments jadis soumis à ordonnance sont désormais en vente libre.

Médicaments sans prescription[modifier | modifier le code]

Certains médicaments peuvent être sans ordonnance selon les pays, les dosages ou le conditionnement.

  • Acide acétylsalicylique
  • Cétirizine mais pas la lévocétirizine - En France, seules les boîtes de 7 comprimés sont sans prescription. En Belgique, les gouttes pédiatriques et le sirop restent sous prescription
    • certaines formes de lévocétirizine ne sont en vente libre en Belgique que depuis 2010
  • Dextrométhorphane - certaines formes sont sous prescription selon les pays (en Belgique, seuls les sirops antitussifs sont en vente libre ; les comprimés sont sous prescription et le produit pur (ou son bromhydrate) est soumis à la législation des stupéfiants)
  • Dimenhydrinate
  • Dompéridone - certaines formes sont sous prescription selon les pays (en Belgique, les formes pédiatriques (suppositoires et sirop) sont sous prescription)
  • Ibuprofène - il existe des gélules à libération prolongée dosée à 300 mg qui restent soumises à prescription (en Belgique, seuls les sirops pédiatriques et de rares autres formes sont en vente libre).
  • Lopéramide - certaines formes sont sous prescription selon les pays
  • Loratadine mais pas la desloratadine
  • Paracétamol - certaines formes sont sous prescription selon les pays

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]