Bridgestone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Bridgestone
Description de cette image, également commentée ci-après

logo de Bridgestone

Création 1931
Fondateurs Shōjirō Ishibashi
Personnages clés Shōjirō Ishibashi
Action TSE : 5108
Slogan Your Journey, Our Passion
Siège social Drapeau du Japon Tokyo (Japon)
Direction Masaaki Tsuya (PDG)
Activité fabricant de pneus
Produits Pneumatiques
Équipement de golf
Bicyclettes
Produits industriels
Sociétés sœurs Firestone
Effectif 145 029 (2013)
Site web www.bridgestone.com
Chiffre d’affaires en augmentation 35 milliards (USD) (2011)
Résultat net en augmentation 1,19 milliards (USD) (2011)

Bridgestone Corporation (株式会社ブリヂストン, Kabushiki-gaisha Burijisuton?) (TSE : 5108) est un fabricant japonais de pneus fondé en 1931 par Shōjirō Ishibashi à Kurume au Japon. Le nom Bridgestone provient de la traduction et la transposition en anglais de ishibashi, signifiant pont de pierre en japonais[réf. souhaitée]. Bridgestone est le plus gros groupe pneumatique mondial.

Histoire[modifier | modifier le code]

En octobre 2015, Bridgestone tente d'acquérir pour 835 millions de dollars le vendeur de pièce automobile américain Pep Boys, qui possède 800 points de ventes, pour compléter les 2 200 points de ventes que possède Bridgestone dans la vente de pièce automobile et de pneumatique[1]. Cependant en décembre 2015, Bridgestone refuse de renchérir par rapport à l'offre de 1 milliard de dollars d'Icahn Enterprises sur Pep Boys[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Ses ventes nettes atteignent 35,1 milliards de dollars en 2012 (en augmentation de 0.5% par rapport à 2011). Géographiquement, ses ventes se répartissent entre les Amériques (44%), le Japon (23%), l'Europe (11%) et le reste du monde (11%). Bridgestone est dirigé par Masaaki Tsuya[3].

Formule 1[modifier | modifier le code]

Cette compagnie a été active en Formule 1 depuis 1997, puis fournisseur exclusif de pneumatiques pour l'ensemble des écuries du plateau de 2007 jusqu'à la fin de la saison 2010.

Depuis, le fabricant japonais a été remplacé par le fabricant italien Pirelli.

Golf[modifier | modifier le code]

Bridgestone possède une filière nommée Bridgestone Golf spécialisée dans la fabrication de matériel de golf. Elle a acheté Firestone en 1988.

Recherche et développement[modifier | modifier le code]

Le budget alloué à la recherche et au développement est de 956 millions de dollars (en diminution de 1,4% par rapport à 2011).

Bridgestone conduit ses activités de R&D dans une optique "dan totsu"[4] (le meilleur du meilleur) afin de maximiser la qualité et de baisser les coûts de production. Dans le cadre du développement de pneumatiques dits "verts", le Groupe a adopté une feuille de route à horizon 2050. Comme pour la plupart des pneumaticiens qui doivent faire face à des contraintes réglementaires accrues en termes d'émissions de CO2 et de consommation énergétique, le travail de R&D met l'accent sur la résistance au roulement qui est un élément déterminant à prendre en compte pour mesurer l'efficacité énergétique d'un véhicule[5]. La ligne de produit Ecopia est développée dans cet optique (elle équipe notamment les Toyota Prius)[6],[7]. Sur l'aspect sécuritaire, Bridgestone développe également des pneumatiques pouvant continuer à rouler même après une crevaison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]