Aller au contenu

Asahi Kasei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Asahi Kasei
logo de Asahi Kasei
illustration de Asahi Kasei

Création 1931
Forme juridique Kabushiki gaishaVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Tokyo (3407)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Activité Industrie chimiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Asahi Kasei America (d)
Asahi Kasei (Germany) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 29 000 (2014)
Site web http://www.asahi-kasei.co.jp

Chiffre d'affaires 18,5 milliards de dollars (2014)

Asahi Kasei Corporation (旭化成?) est une entreprise japonaise qui fabrique des produits chimiques et du matériel scientifique. Elle a été fondée en 1931, son siège est à Tōkyō[1], avec des bureaux en Chine, aux États-Unis et en Allemagne. Avec environ 25 000 salariés et un chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars, l'entreprise est cotée à la bourse de Tōkyō et fait partie de l'indice Nikkei 225.

Un an après Sony Energitech[2][Quand ?], c'est la seconde entreprise à commercialiser une batterie lithium-ion avec Toshiba[3].

En février 2015, Asahi Kasei et 3M acquièrent Polypore International, pour respectivement 2,2 milliards de dollars et 1 milliard de dollars. Asahi Kasei récupère des activités dans les batteries pour les véhicules électriques, alors que 3M acquiert des activités dans les membranes de filtrages[4],[5].

En juillet 2018, Asahi Kasei annonce l'acquisition de Sage Automotive pour 1,06 milliard de dollars[6]. En novembre 2019, Asahi Kasei annonce lancer une offre d'acquisition sur Veloxis, une entreprise pharmaceutique danoise spécialisée dans les immunosuppresseurs, pour 1,3 milliard de dollars[7].

En mai 2024, Asahi Kase annonce l'acquisition pour 1,1 milliard de dollars de Calliditas Therapeutics, une entreprise suédoise médicale[8].

Controverse

[modifier | modifier le code]

En 2015, la filiale du groupe, Asahi Kasei Construction Materials, reconnait avoir maquillé les données d'un ensemble de quatre immeubles de Yokohama (banlieue de Tokyo) dont l'un au moins tend à pencher. À la suite de cette découverte, 3 040 constructions auxquelles Asahi Kasei Construction Materials a pris part au cours des dix années précédentes devront être examinées[9].

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) Site officiel, Corporate Profile (sans date).
  2. Marie-Liesse Doublet, « Batteries Li-ion – Conception théorique », Paris, Techniques de l'ingénieur, vol. AFP4, no AF6612, Éditions techniques de l'ingénieur, 2009, p. 2 [lire en ligne]
  3. (en) Masaki Yoshio, Ralph J. Brodd, Akiya Kozawa, Lithium-Ion Batteries: Science and Technologies, Springer, 2009, 452 p. (ISBN 978-0387344454) [lire en ligne].
  4. Asahi Kasei eyes electric car growth with $2.2 billion Polypore battery deal, Taiga Uranaka, Reuters, 23 février 2015
  5. 3M : Asahi Kasei et 3M se partagent Polypore International, Reuters, 23 février 2015
  6. « Asahi Kasei to buy U.S. Sage Automotive for $1.06 billion », sur Reuters,
  7. « Asahi Kasei makes $1.3 billion offer for Denmark's Veloxis », sur Reuters,
  8. (en) « Asahi Kasei to buy Swedish drugmaker Calliditas for $1.1 billion » Accès libre, sur Reuters,
  9. « Japon : scandale dans le monde du BTP, enquête sur plus de 3.000 constructions », sur www.boursorama.com, (consulté le )