Julien Candelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Candelon
Description de cette image, également commentée ci-après
Julien Candelon le .
Fiche d'identité
Naissance (42 ans)
à Agen (France)
Taille 1,69 m (5 7)
Surnom La Cande[1]
Candel'
Poste ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2003-2007
2007-2012
RC Narbonne
USA Perpignan
85 (200)[2]
102 (120)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b

2005

2012-2017
Rugby à XV
France
Rugby à sept
France

2 (10)

+ de 265 (789)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 12 juin 2017.

Julien Candelon, né le à Agen, est un joueur français de rugby à XV et de rugby à sept. Il compte plusieurs sélections en équipe de France à XV ainsi qu'en équipe de France à sept.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord joueur de rugby à XV, il commence le rugby à Tournon d’Agenais à l’âge de huit ans, puis y fera toute son école de rugby. En 1995 pour sa 1re année cadet il quitte son club formateur pour le CAV de Villeneuve-sur-Lot où il ne restera qu’une saison. Sa deuxième année cadet se fera au SU Agen pendant la saison 1996-1997. Pour des raisons scolaires, il quitte Agen pour Toulouse puis s'engage au Stade toulousain en 1997 où il restera jusqu’en 2003 après avoir joué dans les catégories Crabos, Reichel, espoirs (aspirant au centre de formation). En 2003 il signe son 1er contrat professionnel au RC Narbonne où commence sa carrière professionnelle en Top 16 puis Top 14, il joue avec l'équipe de France A pour le Tournoi des 6 Nations 2005 puis participe à la tournée en Afrique du Sud et en Australie l'équipe de France à XV en 2005. Il participe aux tournois de Paris et Londres avec l’équipe de France à sept en 2006.

Il quitte Narbonne en 2007 et s’engage avec l'USA Perpignan au poste d'ailier[3].

En , il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre le XV du président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France, au stade Ernest-Wallon à Toulouse[4]. Les Baa-Baas s'inclinent 26 à 33[5].

En 2012, il rejoint l'équipe de France de rugby à sept[6]. Il met un terme à sa carrière de joueur en 2017.

Il est consultant pour BeIn Sports, notamment lors des week-ends de Champions Cup et Challenge Cup ainsi que du Pro14 et des tests d'automne des équipes britanniques.

Lors de la rentrée 2017, il s'inscrit à la formation de manager général de club sportif dispensée par le Centre de droit et d'économie du sport de Limoges[7]. Il devient ensuite « team manager » des équipes de France de rugby à sept. Il s'occupe de la logistique et de la coordination entre l’administratif et le sportif pour les trois équipes de France à sept masculines[8].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • 1988-1995 : US Tournon d'Agenais
  • 1995-1996 : CA Villeneuve-sur-Lot
  • 1996-1997 : SU Agen
  • 1997-2003 : Stade toulousain
  • 2003-2007 : RC Narbonne 85 matchs (Top 16, Top 14, Challenge européen)
  • 2007-2012 : USA Perpignan 102 matchs (Top 14, Coupe d’Europe, Challenge européen)
  • 2012-2017: FFR
Détails des matchs de Julien Candelon en club[2]
Saison Club Compétition Matchs Points Essais Transf. Drops Pénal. Cartons jaunes Cartons rouges
2003-2004 RC Narbonne Championnat de France 13 55 11 0 0 0 0 0
2004-2005 RC Narbonne Championnat de France 27 60 12 0 0 0 1 0
2005-2006 RC Narbonne Championnat de France 18 15 3 0 0 0 1 0
Challenge européen 1 5 1 0 0 0 0 0
2006-2007 RC Narbonne Championnat de France 22 60 12 0 0 0 0 0
Challenge européen 4 5 1 0 0 0 0 0
Total RC Narbonne 85 200 40 0 0 0 2 0
2007-2008 USA Perpignan Championnat de France 18 10 2 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 3 0 0 0 0 0 0 0
2008-2009 USA Perpignan Championnat de France 20 45 9 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 5 0 0 0 0 0 0 0
2009-2010 USA Perpignan Championnat de France 15 5 1 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 2 0 0 0 0 0 0 0
2010-2011 USA Perpignan Championnat de France 21 30 6 0 0 0 0 0
Coupe d'Europe 7 15 3 0 0 0 1 0
2011-2012 USA Perpignan Championnat de France 8 10 2 0 0 0 0 0
Amlin Challenge Cup 3 5 1 0 0 0 0 0
Total USA Perpignan 102 120 24 0 0 0 1 0

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • En rugby à XV, il a disputé son premier test match le contre l'équipe d'Afrique du Sud à Durban avec un essai à la clé. Deux semaines après c’est face à l’Australie à Brisbane qu’il honore sa deuxième cape, avec un essai marqué.
  • Il rejoint l'équipe de France de rugby à 7 en 2012. Avec qui il dispute 43 tournois World Sevens Series (114 essais), 8 tournois GPS Rugby Europe (40 essais), la Coupe du monde à Moscou 2013 (1 essai) les Jeux olympiques de Rio 2016 (1 essai).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec le Stade toulousain
  • Championnat de France Crabos :
    • Champion (1) : 1999
  • Championnat de France espoirs :
    • Champion (1) : 2003
Avec l'USA Perpignan

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En rugby à XV

  • 2 sélections (tournée 2005 Afrique du Sud et Australie)
  • 2 essais
  • International France A (3 sélections & 2 essais en 2005 contre Angleterre A, Irlande A et Italie A)

En rugby à sept

  • International de rugby à 7 2012-2017 : 53 tournois (World Series, GPS Europe) 156 essais
  • 3e au championnat d'Europe à sept en 2012
  • 5e à la coupe du Monde à 7 en 2013
  • Vice-champion d'Europe à 7 en 2013
  • Champion d'Europe à 7 en 2014
  • Champion d'Europe à 7 en 2015
  • 7e aux Jeux olympiques 2016

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • 2011-2012 : intervenant Juniors Céret Sportif (CS)
  • 2013-2014 : entraîneur des Juniors de Rueil AC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Dossin, « Damien Cler: « Je revis » », L'Équipe, (consulté le ).
  2. a b c et d « Julien Candelon », sur www.itsrugby.fr (consulté le )
  3. Candelon reste à Perpignan sur L'Equipe.fr.
  4. « Match de Gala le 22 mars. Onze joueurs toulousains retenus », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  5. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le ).
  6. Le Perpignanais Julien Candelon va signer deux ans sur le site de rugbyrama.
  7. François Desnoyers, « Yann Bonato, Thierry Omeyer et Thomas Voeckler dans la nouvelle promotion du CDES de Limoges », sur www.lepopulaire.fr, Le Populaire du Centre, (consulté le ).
  8. « Julien Candelon - Entretien avec l'homme de l'ombre de France 7 ! », sur www.stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :