Saint-André-le-Bouchoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-André.

Saint-André-le-Bouchoux
Saint-André-le-Bouchoux
Église Saint-André.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Châtillon-sur-Chalaronne
Intercommunalité Dombes
Maire
Mandat
Alain Jayr
2014-2020
Code postal 01240
Code commune 01335
Démographie
Population
municipale
384 hab. (2016 en augmentation de 17,43 % par rapport à 2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 07′ 05″ nord, 5° 04′ 42″ est
Altitude Min. 259 m
Max. 274 m
Superficie 9,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-André-le-Bouchoux

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Saint-André-le-Bouchoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-André-le-Bouchoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-André-le-Bouchoux

Saint-André-le-Bouchoux est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les habitants n'ont pas d'appellation particulière.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village situé dans la plaine de la Dombes. La superficie de la commune est de 904 hectares. Le relief est parfaitement plat et l'altitude varie très peu autour de 270 m. L'utilisation du sol est typiquement dombiste : 12 % par les bois et le reste par des terres et des prés.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Condeissiat Saint-André-sur-Vieux-Jonc Rose des vents
Romans N Saint-Paul-de-Varax
O    Saint-André-le-Bouchoux    E
S
Saint-Georges-sur-Renon Saint-Germain-sur-Renon

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-André-le-Bouchoux est une paroisse très ancienne qui apparaît dès le VIIIe siècle. Le village dépendait, au Moyen Âge, de la seigneurie de Romans.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution française, la commune prend temporairement les noms de Bouchoux-sur-Irance, Commune-Irance et Irance[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 En cours Alain Jayr SE Retraité agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 384 habitants[Note 1], en augmentation de 17,43 % par rapport à 2011 (Ain : +5,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
16596174218156183201192205
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
205194200205235228232246239
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
222211207207185176160194158
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
163142127156171191268310368
2016 - - - - - - - -
384--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château cité en 1306 est remanié au XIXe siècle.
  • Château du Grand Romans : datant du XIXe siècle (propriété privée, accès interdit au public)
  • Château d'Ollière : construit au XIXe siècle, il est entouré d'un beau parc.
  • La ferme de Châne : certainement la plus ancienne de la commune. Elle est bâtie entièrement en pisé vers 1789. Cette ferme est très fleurie pendant l'été[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Noms révolutionnaires des communes du département de l'Ain », sur ain-genealogie.fr (consulté le 11 octobre 2018)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. livre: Richesses Touristiques et Archéologiques du Canton de Châtillon-sur-Chalaronne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]