Crans (Ain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crans.
Crans
La mairie de Crans.
La mairie de Crans.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Ceyzériat
Intercommunalité Dombes
Maire
Mandat
Jean-Marie Chenot
2014-2020
Code postal 01320
Code commune 01129
Démographie
Population
municipale
267 hab. (2015 en diminution de 0,74 % par rapport à 2010)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 56″ nord, 5° 11′ 29″ est
Altitude Min. 249 m
Max. 322 m
Superficie 13,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Crans

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Crans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Crans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Crans

Crans est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Crans fait partie de la Dombes. Le village est situé sur les bords de l'affluent de l'Ain de la Toison[1] dont l'unique affluent le Bief Bagos est exclusivement situé à Crans[2]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Versailleux Chalamont Rose des vents
N Châtillon-la-Palud
O    Crans    E
S
Rignieux-le-Franc Villieu-Loyes-Mollon

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Paroisse mentionnée dès le XIIe siècle.
  • L'abbaye cistercienne de Chassagne y fut fondée en 1163 puis détruite à la Révolution. Quelques vestiges restent visibles.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Gérard Morin   Réélu en 2001 et 2008
2014 En cours Jean-Marie Chenot    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie de Crans (Ain).

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 267 habitants[Note 1], en diminution de 0,74 % par rapport à 2010 (Ain : +6,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
276 222 282 272 239 270 235 231 262
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
255 240 242 229 267 258 275 267 239
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
236 227 220 155 170 179 153 139 145
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
136 119 120 145 209 258 274 269 267
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vue de l'église Notre-Dame de Crans.
  • Chalet de Chassagne : maison bourgeoise construite dans un style romantique au beau milieu de la forêt de Chassagne par Aimé II Baboin (1845 - 1919), père d'Henry Baboin, industriel en soierie à Lyon et Saint-Vallier (Drôme).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir la catégorie : Crans (Ain).

Article connexe[modifier | modifier le code]