Châtillon-la-Palud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palud.
Châtillon-la-Palud
Mairie de Châtillon-la-Palud.
Mairie de Châtillon-la-Palud.
Blason de Châtillon-la-Palud
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Ceyzériat
Intercommunalité Dombes
Maire
Mandat
André Michon
2014-2020
Code postal 01320
Code commune 01092
Démographie
Gentilé Chatillonnais
Population
municipale
1 568 hab. (2014)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 58′ 37″ nord, 5° 14′ 59″ est
Altitude Min. 218 m
Max. 326 m
Superficie 14,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Châtillon-la-Palud

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Châtillon-la-Palud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Châtillon-la-Palud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Châtillon-la-Palud

Châtillon-la-Palud est une commune française située dans le département de l’Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants s'appellent les Chatillonnais et les Chatillonnaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Châtillon-la-Palud fait partie de la Dombes, sur les bords de l'Ain.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chalamont Villette-sur-Ain Rose des vents
Crans N Saint-Maurice-de-Rémens
O    Châtillon-la-Palud    E
S
Villieu-Loyes-Mollon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Châtillon serait un dérivé, sans doute mérovingien, du bas latin castellum, diminutif de castrum, accompagné du suffixe -ionem. Castrum désigne d’abord tous les types de forteresse, depuis le simple donjon jusqu’à l’enceinte urbaine, puis se spécialise dans le sens de « château fort » et se réduit ensuite à celui de « grande maison de plaisance ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Paroisse mentionnée à partir du XIIe siècle.

La seigneurie de La Palud est un fief de la Savoie depuis 1300[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ???? 1944 Johanny L'Herbette    
1971 1974 André Gasnier    
1974 1983 André Billotet    
1983 1995 Georges Branchu    
1995 2008 Renée Casanova Divers Droite  
2008 2009 Brigitte Debourg Sans Étiquette Démissionnaire le 26 mars 2009
à la suite de dissensions au sein du conseil municipal[3]
2009 2009 André Michon   Premier adjoint, maire par intérim de mars à mai
2009 2014 Yves Boucher[4]    
2014 En cours André Michon Divers gauche  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 568 habitants, en augmentation de 1,42 % par rapport à 2009 (Ain : 5,95 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
672 713 675 671 673 729 700 823 870
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
825 782 813 797 774 701 689 673 631
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
636 645 666 568 587 601 636 607 605
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
582 660 574 814 874 1 074 1 336 1 546 1 568
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune a développé une association de jumelage avec :

Sports[modifier | modifier le code]

Course de lévriers au cynodrome des Brotteaux en 2014.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église Saint-Irénée de Châtillon-la-Palud.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église romane de Bublanne.
  • Vestiges du château de la Palud
Château des sires de Palud cité au début du XIIIe siècle. Il est ruiné sous Henri IV.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Armorial des communes de l'Ain.


Armes de Châtillon-la-Palud

Les armes de Châtillon-la-Palud se blasonnent ainsi[13] : De gueules à la croix d'or chargée de cinq fleurs de lys d'azur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gentilé, sur habitants.fr
  2. Paul Cattin, "La construction d'un château au XIVe siècle : Château-Gaillard", Cahiers René de Lucinge, 4e série, no  26, 1990, p. 5.
  3. « Mairie Châtillon-la-Palud : le climat tendu après la démission du maire », sur voixdelain.fr, Voix de l'Ain, .
  4. « Châtillon-la-Palud : Yves Boucher, nouveau maire », sur voixdelain.fr, Voix de l'Ain, .
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Annuaire des communes jumelées.
  10. <« Zoom sur le Bunny’s park, le seul cynodrome de toute la région », sur bugey-cotiere.fr, Journal du Bugey, .
  11. Notice no PA00116365, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Johanny Lherbette », sur maquisdelain.org (consulté le 23 septembre 2011).
  13. Banque de blason, sur labanquedublason2.com (section “communes de France” puis “01” puis “Châtillon-la-Palud”)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Châtillon-la-Palud.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]