S/2001 (66391) 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S/2001 (66391) 1
Image illustrative de l'article S/2001 (66391) 1
Animation de (66391) 1999 KW4 et de S/2001 (66391) 1
Type Satellite de (66391) 1999 KW4
Caractéristiques orbitales
(Époque 10/06/2003, JJ 2452801.5[1])
Demi-grand axe 2,548±0,015 km[2]
Périapside 2,532±0,005 km[3]
Apoapside 2,549±0,020 km[3]
Excentricité 0,0004±0,0019[2]
Période de révolution 0,7259±0,0015 j[2]
(17,4223±0,036 h)
Inclinaison 156,1±2°[2]
Caractéristiques physiques
Dimensions 0,571×0,463×0,349 km ± 0,030 km[2]
Masse (0,135 ± 0,024)×1012 kg[2]
Masse volumique moyenne 2,81 (+0,82/-0,63)×103 kg/m3[2]
Période de rotation 0,725±0,004 d
(synchrone[4])
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique Aucune
Découverte
Découvreur Pravec, Sarounova / Benner, Ostro, Giorgini, Jurgens, Margot, Nolan
Date de la découverte 21/05/2001[5]
Imagerie 19/06/2000[6]
Publication 23/05/2001[5]
Désignation(s)
Désignation ?

S/2001 (66391) 1, aussi nommé 1999 KW4 Bêta, est un petit satellite naturel orbitant autour de l'astéroïde (66391) 1999 KW4.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

S/2001 (66391) 1 est un petit corps irrégulier qui mesure en moyenne 450 mètres de diamètre[2]. Sa masse atteint 0,135×1012 kg.

Si S/2001 (66391) 1 est plus de trois fois plus petit que 1999 KW4 (lequel mesure 1,5 km de diamètre)[2], il est également beaucoup plus dense. Là où la masse volumique de (66391) 1999 KW4 n'atteint que 1,97×103 kg/m3[2], suggérant qu'il s'agit d'une pile de débris, celle de S/2001 (66391) 1 est estimée à 2,8×103 kg/m3[2], indiquant un objet nettement plus compact.

On suppose que les deux objets furent produits après collision d'un astéroïde progéniteur par un autre corps et fragmentation. La différence de composition proviendrait du phénomène de libration qui aurait tassé le matériau composant la lune[2].

Orbite[modifier | modifier le code]

S/2001 (66391) 1 orbite autour de (66391) 1999 KW4 en un peu plus de 17 heures, à une distance de 2,55 kilomètres, suivant une orbite presque circulaire (excentricité de 0,0004), mais rétrograde et significativement inclinée par rapport à l'équateur de la primaire (son inclinaison atteint 156°).

En conséquence, si la rotation de S/2001 (66391) 1 est synchrone, et si l'objet présente toujours la même face, pointant son axe le plus long vers (66391) 1999 KW4, des phénomènes de libration sont apparents, de façon analogue à ce qui se rencontre sur la Lune par rapport à la Terre. Ces phénomènes expliquerait la différence de composition entre les deux objets, malgré une origine que l'on suppose commune.

Historique[modifier | modifier le code]

L'existence de S/2001 (66391) 1 fut pressentie par des observations photométriques réalisées en juin 2000 par Petr Pravec et Lenka Šarounová à l'observatoire d'Ondřejov[6] et fut confirmée avec des observations radar depuis le radiotélescope d'Arecibo par l'équipe de Steven J. Ostro (en) en mai 2001 lors du passage du système astéroïdal à 480 000 kilomètres de la Terre[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Guide for the satellites of Jupiter », Natural Satellites Data Center (consulté le 29 novembre 2007)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) Ostro, Steven. J.; Margot, Jean-Luc; Benner, Lance A. M.; Giorgini, Jon D.; Scheeres, Daniel J.; Fahnestock, Eugene G.; Broschart, Stephen B.; Bellerose, Julie; Nolan, Michael C.; Magri, Christopher; Pravec, Petr; Scheirich, Petr; Rose, Randy; Jurgens, Raymond F.; De Jong, Eric M.; Suzuki, Shigeru, « Radar Imaging of Binary Near-Earth Asteroid (66391) 1999 KW4 », Science, vol. 314, no 5803,‎ , p. 1276-1280 (DOI 10.1126/science.1133622, résumé)
  3. a et b Donnée calculée sur la base d'autres paramètres
  4. (en) D. J. Scheeres, E. G. Fahnestock, S. J. Ostro, J.-L. Margot, L. A. M. Benner, S. B. Broschart, J. Bellerose, J. D. Giorgini, M. C. Nolan, C. Magri, P. Pravec, P. Scheirich, R. Rose, R. F. Jurgens, E. M. de Jong, S. Suzuki, « Dynamical Configuration of Binary Near-Earth Asteroid (66391) 1999 KW4 », Science, vol. 314,‎ , p. 1280-1283 (DOI 10.1126/science.1133599, lire en ligne)
  5. a, b et c (en) Benner, L. A. M.; Ostro, S. J.; Giorgini, J. D.; Jurgens, R. F.; Margot, J. L.; Nolan, M. C., « 1999 KW4 », Circulaire de l’UAI, no 7632,‎ (résumé, lire en ligne)
  6. a et b (en) Pravec, P.; Sarounova, L., « 1999 KW4 », Circulaire de l’UAI, no 7633,‎ (résumé, lire en ligne)