Luc Blanchette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Luc Blanchette
Image illustrative de l'article Luc Blanchette
Fonctions
Ministre délégué aux Mines
En fonction depuis le
Gouvernement Gouvernement Philippe Couillard
Député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue
En fonction depuis le
Législature Assemblée nationale du Québec
Prédécesseur Gilles Chapadeau
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Cap-de-la-Madeleine (Québec, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université de Sherbrooke
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Profession économiste

Luc Blanchette est un économiste et un homme politique québécois. Le 7 avril 2014, il a été élu député de la circonscription de Rouyn-Noranda-Témiscamingue à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti libéral du Québec.

Le 23 avril 2014, il est nommé ministre délégué aux Mines et ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec dans le gouvernement Couillard. Il a conservé ces fonctions lors du remaniement du conseil des ministres qu'a opéré le premier ministre Philippe Couillard, le 28 janvier 2016.

Né au Cap-de-la-Madeleine (Trois-Rivières), le 25 février 1960, M. Blanchette a complété son diplôme d'études collégiales en sciences sociales, au cégep de Trois-Rivières, en 1979. Il a par la suite obtenu son baccalauréat en sciences économiques, à l'Université de Sherbrooke, en 1982. C'est en Abitibi-Témiscamingue qu'il unit sa destinée à celle de Martine Rioux. Ils auront ensemble trois enfants.

M. Blanchette et Mme Rioux s'établissent en Abitibi-Témiscamingue au cours des années 1980. Leurs parcours professionnels respectifs les mèneront d'abord au Témiscamingue, puis en Abitibi, plus précisément à Rouyn-Noranda.

En 1996, M. Blanchette complète une maîtrise en gestion de projet, à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

Avant de se lancer en politique, M. Blanchette a connu un parcours professionnel où ses compétences d'économiste lui auront permis de contribuer au développement régional, d'abord en Estrie, puis au Témiscamingue et en Abitibi. Il mettra aussi à profit ses connaissances, son expertise et ses talents d'orateur en devenant enseignant au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, puis chargé de cours à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Voici d'ailleurs, en ordre chronologique, les différentes fonctions qu'a occupé Luc Blanchette au cours de sa carrière professionnelle:

  • Agent de développement, Conseil régional de développement de l’Estrie (1983)
  • Économiste consultant pour la vice-présidence environnement, Hydro-Québec (1984)
  • Agent de développement, Conseil régional de développement de l'Abitibi-Témiscamingue (1985-1986)
  • Agent de recherche, Commission de formation professionnelle de l’Abitibi-Témiscamingue (1986-1989)
  • Chargé de cours, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (1988-2014)
  • Agent de développement industriel, Office de planification et de développement du Québec (1990-1993)
  • Économiste consultant, L.B. Consultation (1994-1999)
  • Économiste, Service Canada (1999-2014)

En plus d'un parcours professionnel bien rempli, M. Blanchette dispose aussi d'une liste d'implications sociales qui retient l'attention. En voici d'ailleurs un survol :

  • Président du conseil d’administration de la Maison de la famille de Rouyn-Noranda
  • Président du Syndicat des chargés/chargées de cours de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscaminque
  • Président du conseil d’administration du Centre de santé et de services sociaux de Rouyn-Noranda
  • Trésorier de l’Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux

Tout ce parcours aura fait en sorte de préparer M. Blanchette à devenir député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, ministre délégué aux Mines, ainsi que ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Désormais, c'est à ce niveau et grâce à ses fonctions politiques que M. Blanchette continue à se dédier au développement régional.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]