Ville-Marie (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie et Ville-Marie.
Ville-Marie
Ville-Marie (ville)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
Subdivision régionale Témiscamingue
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Michel Roy
2017-2021
Démographie
Gentilé Ville-Marien, ienne
Population 2 584 hab.[1] (2016)
Densité 453 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 00″ nord, 79° 26′ 00″ ouest
Superficie 570 ha = 5,70 km2
Divers
Code géographique 85025
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Ville-Marie

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Ville-Marie

Géolocalisation sur la carte : Abitibi-Témiscamingue

Voir la carte administrative de la zone Abitibi-Temiscamingue
City locator 14.svg
Ville-Marie

Géolocalisation sur la carte : Abitibi-Témiscamingue

Voir la carte topographique de la zone Abitibi-Temiscamingue
City locator 14.svg
Ville-Marie
Liens
Site web http://www.ville-marie.ca/

Ville-Marie est une ville du Québec située en Abitibi-Témiscamingue. Elle est la municipalité la plus peuplée du Témiscamingue.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme algonquin de la ville est Wikwedo[2]

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Témiscamingue

Ville-Marie borde le lac Témiscamingue près de l'Ontario.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été établie à la fin du XIXe siècle. Elle se développe autour de la colonie missionnaire des Oblats et des postes de compagnies forestières qui exploitent les grandes forêts du lac Témiscamingue pendant plusieurs décennies. La mission des Oblats s'était déjà établie en 1863 près du fort Témiscamingue. Ce fort avait été construit en 1679 sur une île à environ 20 km de l'emplacement actuel par des traiteurs de pelleteries et détruit vers 1688. Le Chevalier de Troye s'y est arrêté en 1686 pendant son expédition pour reprendre les forts de la Baie James à la Compagnie de la Baie d'Hudson. Il a été fondé de nouveau à son emplacement actuel en 1720.

La colonisation des terres autour du lac par des familles des régions plus anciennes du Québec conduit à la fondation de Ville-Marie en 1886. Le nom rend hommage à la patronne des Oblats de Marie-Immaculée, communauté religieuse à l'origine de la localité. Ville-Marie est constituée en village en 1897[3].

Le fonds d'archives de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire de Ville-Marie est conservé au centre d'archives de Rouyn de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[4].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 13 octobre 1897 : Fondation du village de Ville-Marie.
  • 22 décembre 1962 : Le village de Ville-Marie devient la ville de Ville-Marie.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Ville-Marie
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Sylvain Trudel Voir
2005 Voir
2009 Bernard Flébus Voir
2013 Voir
2017 Michel Roy Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1901 1911 1921 1931 1941 1956 1961 1991 1996
502 850 840 1 049 1 001 1 409 1 710 2 581 2 855
2001 2006 2011 2016 - - - - -
2 770 2 696 2 595 2 584 - - - - -

Événements[modifier | modifier le code]

  • Biennale international d'art miniature
  • Foire gourmande de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien
  • Ville-Marie en fête
  • Histoire de la grotte et Pèlerinage marial diocésain
Vue sur la rue Notre-Dame Sud.

Climat[modifier | modifier le code]

Ville-Marie affiche un climat continental humide typique, avec des hivers généralement froids et des étés modérément chauds et humides. Le lac Témiscamingue tempère largement le climat, conférant à Ville-Marie des températures généralement plus douces que ce qu'on retrouve dans d'autres municipalités plus éloignées du lac. La ville détient le record du jour le plus chaud du Québec avec une température de 40 °C enregistrée le 6 juillet 1921[8].

Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −21,4 −20,1 −12,6 −3,5 3,5 8,9 11,9 11 6,6 1,2 −5,8 −15,7
Température moyenne (°C) −15,2 −13,5 −6,5 2,6 10,4 15,5 18,2 17 11,9 5,7 −2 −10,5
Température maximale moyenne (°C) −8,9 −6,9 −0,4 8,6 17,2 22 24,5 23 17,2 10,2 1,8 −5,2
Source : Environnement Canada[9]


Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Duhamel-Ouest Rose des vents
Drapeau de l'Ontario Ontario N Duhamel-Ouest
O    Ville-Marie    E
S
Duhamel-Ouest