Reniement de Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Reniement de saint Pierre)
Aller à : navigation, rechercher

Le Reniement de Pierre est un épisode de la Passion du Christ.

Références bibliques[modifier | modifier le code]

Chacun des quatre Évangiles rapporte qu'après l'arrestation de Jésus l'apôtre Pierre (par peur de risquer lui aussi la mort) nia trois fois avoir eu aucune relation avec celui-ci. Puis, lorsque le coq chanta, Pierre sortit et pleura amèrement, au souvenir de l'annonce que le Christ lui avait faite de cette lâcheté : « Avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois ».

Évangiles selon Matthieu 26-34 ; Marc 14-30 ; Luc 22-34 ; Jean 13, 38.

Dans la littérature et les arts[modifier | modifier le code]

En littérature[modifier | modifier le code]

  • L'ensemble de l'épisode (plutôt bref à l'origine, mais riche de signification) a été traité en littérature : Luigi Tansillo (mort en 1568) écrivit le poème monumental Lagrime di San Pietro (Les larmes de saint Pierre), en 15 chants et 1277 strophes; édition posthume intégrale, en 1585, à Naples.

En peinture[modifier | modifier le code]

  • Rembrandt, Le Reniement de saint Pierre (1660).

En musique[modifier | modifier le code]

  • Roland de Lassus, compositeur franco-flamand installé à la cour de Bavière, s'inspira du poème de Tansillo, pour son cycle de 21 madrigaux spirituels, de même titre, à sept voix. Le recueil a été publié à Munich en 1594 (CD, Sony, Vivarte, 1993, par ex.).
  • Marc-Antoine Charpentier, compositeur français de la seconde moitié du XVIIe siècle, est l'auteur d'un oratorio portant ce même titre (1704). Réf. H.424 dans le catalogue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le site cedidoca présente d'autres œuvres traitant du même sujet, dans la peinture et la sculpture, depuis le VIe siècle (basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf, à Ravenne) jusqu'à la basilique de la Sagrada Família, conçue par l'architecte catalan Antoni Gaudí, à Barcelone (XIXe – XXIe siècle).