Ecce homo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ecce homo (homonymie).
 Ne doit pas être confondu avec Voici l'homme.

Ecce homo est une expression latine signifiant « voici l'homme ». C'est l'expression utilisée par Ponce Pilate dans la traduction de la Vulgate de l'évangile de Jean (19:5) lorsqu'il présente Jésus à la foule, battu et couronné d'épines. La phrase correspondante en grec ancien est Ἰδού ὁ ἄνθρωπος / Idoύ ho anthrôpos.

Article détaillé : Passion du Christ.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Peintures référencées[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ecce homo est le titre classiquement donné à une œuvre représentant Jésus couronné d'épines, même lorsque Pilate n'est pas représenté.

Gravure[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sculpture[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ecce homo, sculpture du XVIe siècle, église Notre-Dame de la Dalbade à Toulouse.
  • Ecce homo, sculpture de Josep Maria Subirachs sur la façade de la Passion de la Sagrada Família, Barcelone.

Architecture[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tableau exécuté pour Jean Cueillette, notaire et secrétaire de Charles VIII (référence : catalogue de l'exposition France 1500 - Entre Moyen Age et Renaissance, voir bibliographie).
  2. Fiche de l’Ecce Homo de Giambattista Tiepolo sur univ-provence.fr.
  3. Espagne : la pire restauration au monde, Le Point, 22 août 2012.
  4. Espagne : le tableau du Christ défiguré attire des centaines de visiteurs, Le Point, 25 août 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]