Reposoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le reposoir de Noaillac photographié par Jean-Auguste Brutails

Un reposoir est un autel provisoire destiné à abriter temporairement le Saint Sacrement en dehors du tabernacle lors des processions, par exemple celles de la Fête-Dieu ou du Jeudi saint. Il pouvait être végétal à la campagne, pour des processions en plein air. On appelait aussi reposoir au Moyen Âge un petit oratoire, construit le long d'une route par exemple, et pouvant aussi occasionnellement servir d'abri.

En 1945 à Plougourvest « la plus belle cérémonie était celle de la Fête-Dieu au printemps : une procession sur près de 500 mètres, jusqu'à un reposoir en forme d'autel pour le Saint Sacrement, dans un espace tendu de draps ornés de boutons de roses. Le sol était couvert de sciure de bois teinte, entourée de marc de café et parsemée de fleurs de genêts et de digitales, disposées en figures géométriques »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Rohou, "Catholiques et Bretons toujours ? (essai sur l'histoire du christianisme en Bretagne)", éditions Dialogues, Brest, 2012, [ISBN 978-2-918135-37-1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]