Petit-Gris (extraterrestre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petit-gris.

Petit-Gris

Description de cette image, également commentée ci-après

Représentation classique d'un « petit-gris »

Créature

Groupe Créature de fiction et croyance
Sous-groupe Extraterrestre
Caractéristiques Humanoïde
Petite taille

Origines

Origine Littérature début XXe siècle
Légendes milieu XXe siècle
Région USA, Europe (Monde)
Première mention Les Premiers Hommes dans la Lune, 1901
Affaire Hill, 1961
Représentation d'un Asgard, créature cinématographique inspirée par le petit-gris.

Le terme Petit-Gris désigne une espèce hypothétique d'extraterrestres humanoïdes qui sont à l'œuvre dans les cas d'enlèvements par les extraterrestres relatives aux œuvres de science fiction contemporaines.

Apparence[modifier | modifier le code]

Les petits-gris sont représentés comme des êtres à forme humaine, de petite taille et de couleur grise. La tête serait cependant plus large en proportion du reste du corps et dépourvue de cheveux. Ils ne posséderaient que 4 doigts.

Historique[modifier | modifier le code]

H. G. Wells, dans Les premiers hommes sur la Lune (1901), décrivait ses habitants comme des êtres de petite taille, à la peau grise avec un grand front, sans nez, avec des yeux protubérants et une démarche étrange.

Jusque dans les années 1960, les petits-gris appartenaient aux ouvrages de fiction populaire. Mais en 1965, le Boston Traveler publia l'histoire de Betty et Barney Hill, un couple qui prétendait avoir été enlevé. Les Hill décrivaient leurs ravisseurs comme des petits-gris.

En 1977, Steven Spielberg choisit l'apparence du petit-gris pour les extraterrestres de son film Rencontre du troisième type. Depuis, les petits-gris sont devenus un des archétypes de l'extraterrestre pour le grand public.

Au début des années 1980, les petits-gris ont été associés à l'Incident de Roswell, où des corps auraient été récupérés après l'écrasement au sol d'une soucoupe volante dans le Nouveau-Mexique.

En France, à partir de la fin des années 1980 (puis durant les années 1990) l'écrivain Jimmy Guieu fait plusieurs passages dans les médias de masse et y parle des petits gris. Jimmy Guieu consacrera tout particulièrement son roman-vérité EBE Alerte rouge à ce thème.

Durant les années 1990, la culture populaire commença à associer les petits-gris aux théories du complot. La série télévisée X Files en est un exemple.

En 1995, Ray Santilli (en) prétendit être en possession d'un film décrivant l'autopsie d'un petit-gris après l'incident de Roswell. En 2006, Santilli déclara que le film n'était pas celui de l'autopsie originale mais qu'il était une reconstitution de ce qui s'était passé en 1947. Il prétendait cependant qu'une partie du film originel était incluse dans sa reconstitution.

En 1997, la série Stargate SG-1 inclut dès sa première saison un peuple extraterrestre dénommé les Asgards, dont l'apparence rappelle celle des petit-gris.

Rencontres supposées avec des petits-gris dans le monde[modifier | modifier le code]

Les témoignages d'enlèvements supposés par des extra-terrestres mettent en évidence la grande part attribuée à l'espèce des petits gris[1] :

Pourcentage de témoignages d'enlèvements par pays[2]
Pays Petits-gris ou similaires Autres
Australie 50 % 50 %
Canada 90 % 10 %
Europe de l'Ouest 48 % 52 %
Grande-Bretagne 12 % 88 %
États-Unis 43 % 57 %
Brésil 67 % 33 %

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. C.D.B. Bryan, Close Encounters of the Fourth Kind, Alfred A. Knopf, Inc, 1995.
  2. Richard Hall, "Are UFO Abductions a Universal or a Culturally Dependant Phenomenon", in Andrea Pritchard & David E. Pritchard & John E. Mack & Pam Kasey & Claudia Yapp (eds.), Alien Discussions, Proceedings of the Abduction Study Conference, North Cambridge Press, Cambridge, p. 191-193.