Affaire Meng Zhaoghu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le paysan chinois Meng Zhaoghu affirme avoir été enlevé par des extraterrestres en 1994, et violé par l'une de ces créatures horrifiantes. Il s'agit de l´un des récits d'enlèvement par les extraterrestres les plus célèbres en Chine[1].

Rapport[modifier | modifier le code]

Dans le Heilongjiang, une province au nord-est de la Chine, occupé sur son champ, Zhaoghu aperçoit un éclair s'abattre sur le bord de la colline voisine. Croyant à un écrasement d'avion ou d'hélicoptère, il se précipite sur les lieux. Sur place, il perd connaissance, puis se réveille en présence d'extraterrestres de 3 mètres de haut, avec de longs poils tressés sur leur jambes, et 6 doigts sur chaque main. L'une de ces créatures, de sexe féminin, le viole cruellement en lévitation[1].

Selon les dires de Zhaoghu, les êtres auraient affirmé être originaires de la planète Jupiter[2]. Déposé au village, le paysan traumatisé raconte son histoire au voisinage. Ce cas est enquêté et analysé par l'université de Wuhan en 1997[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Un chinois violé par une extra-terrestre ! », (consulté le 26 juillet 2014).
  2. (en) Teresa Poole, « Close encounters of an intimate kind : PEKING DAYS », The Independent, Londres,‎ , p. 18.
  3. (en) George Wehrfritz, « That's No Flying Dragon », Newsweek,‎ , p. 27.