Vague d'observations de l'automne 1954

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La vague d'observations de l'automne 1954 désigne une période pendant laquelle eurent lieu, en France en particulier, de nombreuses observations d'ovnis, notamment durant les mois de septembre, octobre et novembre 1954, avec un pic pour le mois d'octobre. Cette vague est célèbre dans les milieux ufologiques.

Principales observations en France[modifier | modifier le code]

Le cas de Bélesta[modifier | modifier le code]

Le 16 octobre à Bélesta (Ariège), vers 21 h 30, les habitants aperçoivent une luminosité qui semble provenir d'un objet très brillant caché par le bord de la montagne. L'objet monte dans le ciel, redescend, apparaissant et disparaissant plusieurs fois de suite. Vers 21 h 40, les témoins voient un deuxième objet. Au bout de quelques minutes, on voit non plus deux, mais trois objets, qui changent de coloration. Le phénomène prend fin à 22 h 05. La Dépêche du Midi consacre au phénomène un long article et parle de « boules lumineuses évoluant une demi-heure en une ronde magique ».

En 2009, on apprend que le cas était un canular. Au bout de cinquante-cinq ans, les auteurs (Jean et André Sibra, René Lagarde, Gérard Pibouleau, Gérard Coléra) en rient encore. Le faux objet a été fabriqué à partir d'une fourche de vélo, un guidon, une roue et des lampes électriques puissantes fixées sur la structure[4].

Principales observations en Italie[modifier | modifier le code]

  • 27 octobre : observation d'un ovni à Florence (it).
  • 28 octobre : à Rome, peu avant le crépuscule, de nombreux citoyens virent un ovni, il fut aussi observé par l'ambassadrice des États-Unis en Italie, Clare Boothe Luce. Comme arrivé le jour précédent à Florence, ici aussi à Rome il se produisit une chute d'ouate silicieuse[5].
  • 1er novembre : Rosa Lotti Dainelli (it) déclara avoir eu une rencontre rapprochée du troisième type dans les alentours de Cennina, hameau de Bucine, en province d'Arezzo. Son récit fut accompagné par différents témoignages d'observations d'ovnis coïncidents temporellement.
  • 6 novembre : à Rome différents citoyens, dont le consul Alberto Perego, observèrent une formation de petits globes lumineux sur la cité du Vatican[6].
  • 14 novembre : quelques ovnis furent observés à Gela, en Sicile ; aussi dans ce cas, il se produisit une chute d'ouate silicieuse[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. RR3 de Chabeuil.
  2. (en) UFO Vanishes in France.
  3. Catalogue régional observation OVNI Nord.
  4. Ovni à Bélesta en 1954 : c'était une blague !, La Dépêche, 22 mai 2009.
  5. L'observation de Clare Boothe Luce
  6. Pier Giorgio Viberti, Incontri ravvicinati, Giunti, Firenze, 2010
  7. Malini-Campaniolo, UFO. Il dizionario enciclopedico, Giunti, Forenze, 2006

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]