Paul Thureau-Dangin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thureau-Dangin.

Paul Marie Pierre Thureau-Dangin, né le à Paris où il est mort le , est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De formation juridique, il est auditeur au Conseil d'État, mais se fait surtout connaître par ses travaux historiques. Son œuvre majeure est l’Histoire de la Renaissance catholique en Angleterre au XIXe siècle, étude magistrale comparée, en son temps, au Port-Royal de Sainte-Beuve. Il est également l’auteur d'une Histoire de la Monarchie de Juillet publiée en 1884.

Politiquement, Paul Thureau-Dangin est un catholique libéral de la deuxième génération, celle qui fit ses premières armes à la fin du Second Empire et au début de la Troisième République. Il défend l'idée d'un catholicisme qui serait compatible avec la modernité, et notamment avec un régime républicain.

Auditeur au Conseil d'Etat, il est chevalier de la Légion d'honneur.

Thureau-Dangin s'est intéressé au renouveau des idées catholiques en Grande-Bretagne.

Élu à l'Académie française en 1893, il en devient le secrétaire perpétuel en 1908.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse dans le même caveau que le peintre Louis-Pierre Henriquel-Dupont.

Famille[modifier | modifier le code]

De son épouse Louise, fille du sculpteur Louis-Pierre Henriquel-Dupont, il a eu Jean, député puis sénateur sous la Troisième République et François, qui a joué un rôle majeur dans l’étude du sumérien et de l’akkadien. Sa fille Marie a épousé l'écrivain catholique Paul Renaudin et sa fille Madeleine a épousé Charles Droulers, docteur en droit et homme de lettres auteur de nombreux ouvrages.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Paris capitale pendant la Révolution française, 1872.
  • Royalistes et républicains, 1874.
  • Le parti libéral sous la Restauration, 1876.
  • L’Église et l’État sous la Monarchie de Juillet, 1879.
  • Histoire de la Monarchie de Juillet, 1884, 7 vol.
  • Saint Bernardin de Sienne, 1896.
  • La Renaissance catholique en Angleterre au XIXe siècle, 1899, 3 vol. t. I, t. II & t. III disponibles sur Internet Archive

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Marie Mayeur et Yves Marie Hilaire (dir.), Histoire du monde religieux dans la France contemporaine, t. 9, Paris, Beauchesne, 1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]