Parc Clichy-Batignolles - Martin-Luther-King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Parc Clichy-Batignolles)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batignolles.
Parc Clichy-Batignolles -
Martin-Luther-King
Image illustrative de l'article Parc Clichy-Batignolles - Martin-Luther-King
Géographie
Pays France
Commune Paris
Quartier 17e arrondissement
Superficie 6,5 ha
Histoire
Création 2007 (1re partie) : 4.3 ha
2014 (2e partie) : 6,5 ha
2017 (3e partie) : 10 ha
Gestion
Lien Internet equipement.paris.fr
Accès et transport
Gare TransilienLigne L du Transilien Pont-Cardinet
Métro (13) Brochant
Localisation
Coordonnées 48° 53′ 27″ nord, 2° 18′ 55″ est

Géolocalisation sur la carte : 17e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 17e arrondissement de Paris)
Parc Clichy-Batignolles -Martin-Luther-King

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Parc Clichy-Batignolles -Martin-Luther-King

Le parc Clichy-Batignolles - Martin-Luther-King[1], est un espace vert public de 6,5 hectares (depuis avril 2014) en cours d'aménagement (10 hectares à terme) à Paris dans le quartier des Batignolles (17e arrondissement), non loin du square des Batignolles.

Partie centrale du réaménagement des anciens terrains de la SNCF à l’ancienne gare des Batignolles, il porte le nom du pasteur et militant américain pour les droits civiques, Martin Luther King.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Les réflexions sur le parc ont commencé à partir de 2002, la paysagiste Jacqueline Osty et son équipe commençant à travailler sur le projet à partir de 2004[2] dans une optique de développement durable avec en particulier un bilan carbone nul ou proche de zéro, une gestion optimisée de l'énergie par l'utilisation d'une éolienne et de panneaux solaires, la récupération des eaux pluviales ou la gestion des déchets. Par ailleurs, les plantes utilisées sont généralement des plantes peu consommatrices en eau et en traitements chimiques ou des plantes locales demandant peu d'engrais et d'insecticides. La seule concession à l'environnement est l'usage de deux bacs de terre de bruyère.

Conçu pour s'intégrer au plus près dans la ville, le parc doit s'étirer au plus près des nouveaux bâtiments : « à la conquête des moindres parcelles disponibles, au plus près des immeubles. La végétation s'étirera jusque dans les rues alentour »[3].

Le parc est situé sur le terrain de l'ancienne halle à marchandises de l’ex-gare des Batignolles. En témoignage de cet héritage ferroviaire, les allées du parc reprennent à de nombreux endroits les anciennes voies ferrées.

Les différents espaces[modifier | modifier le code]

Vue sur l'éolienne du parc.

À terme le parc sera découpé en trois thèmes : les saisons, le sport et l'eau. Il comprend déjà une pièce d'eau de 2 900 m2 permettant le recyclage de l'eau de pluie et de l'eau de la Seine, 433 m2 d'espace de jeux pour les petits, 520 m2 pour les enfants d'âge moyen, 1 200 m2 pour les jeux de ballons (terrains découverts), 915 m2 pour le skate park, 390 m2 pour la pratique du basket-ball ainsi que de nombreux bancs et transats en bois pour les promeneurs.

Le parc comprend également un jardin partagé de 170 m2 nommé Perlimpinpin en hommage à la chanson Perlimpinpin de Barbara[4].

Agrandissements successifs[modifier | modifier le code]

La partie nord du parc avec les immeubles en construction dans le cadre de l'opération Clichy-Batignolles (photo : mars 2015).

En 2007, dans le cadre de l'aménagement urbain du quartier environnant de Clichy - Batignolles, la première partie du parc le long de la rue Cardinet ouvre avec une superficie de 4,3 hectares.

Le 18 avril 2014, une deuxième partie du parc ouvre jusqu'au boulevard Berthier, le parc voit alors sa superficie augmenter de 2,2 ha pour atteindre 6,5 ha. Les travaux commencés fin 2012 ont coûté 22 millions d'euros. Une passerelle permet de franchir les voies de la petite ceinture, un restaurant en concession sera installé et une grande pelouse offerte à la détente des riverains verra le jour. Dans le cadre du réaménagement du quartier, et de façon relativement inédite, c'est la révision de l'organisation du parc qui précède la construction des bâtiments alentour.

En 2017, la dernière phase permettra au parc d'atteindre 10 ha[5]. Cette phase du projet consistera elle en « une grande promenade en surélévation », mais doit attendre la fin des premiers travaux, ainsi que l'installation de la future station de métro Pont Cardinet[6]. Le parc sera alors le 8e parc de Paris en termes de superficie.

Entrées[modifier | modifier le code]

Le parc comporte 6 entrées :

D'autres entrées au sud-ouest du parc seront accessibles depuis la rue Mstislav-Rostropovitch quand celle-ci sera achevée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parc Clichy-Batignolles - Martin Luther King, fiche du parc sur paris.fr, consulté le 24 janvier 2009.
  2. Parc Clichy -Batignolle-Martin-Luther-King sur equipement.paris.fr
  3. Présentation sur le site de Clichy-Batignolles
  4. Jardin de Perlimpinpin
  5. Projet pour le Parc Clichy-Batignolles - Martin Luther King
  6. Philippe Romain, « Aux Batignolles, le jeune parc Martin-Luther-King deviendra grand », in Le Figaro, jeudi 12 avril 2012, page 13. en ligne

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]