Palais Cotroceni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais Cotroceni
(ro) Palatul Cotroceni
Image dans Infobox.
Balcon de la façade principale.
Présentation
Partie de
Destination initiale
Résidence de Carol Ier de Roumanie
Destination actuelle
Résidence officielle du président de la Roumanie
Style
Brâncovan
Architecte
Paul Gottereau et Grigore Cerchez (aile nord)
Nicolae Vlădescu (nouvelle aile)
Construction
Patrimonialité
Monument historique (LMI : B-II-a-A-19152)
Localisation
Pays
Ville
Secteur
6
Coordonnées

Le palais Cotroceni (en roumain : Palatul Cotroceni) est un édifice de la ville de Bucarest, capitale de la Roumanie, édifié en 1888. Il est depuis 1991 la résidence du président de la Roumanie et abrite également un musée.

Situation[modifier | modifier le code]

Il est situé au numéro 1 du boulevard du Génie, dans le secteur 6 de Bucarest.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1679, Șerban Cantacuzène construit un monastère orthodoxe sur la colline de Cotroceni. Deux siècles plus tard, en 1888, c'est à ce même endroit que l'architecte français Paul Gottereau édifie le palais Cotroceni pour le roi Carol Ier de Roumanie.

Après l'instauration de la République populaire roumaine, le palais est nationalisé. Il subit de nombreuses transformations et devient en 1949 le « palais des pionniers » abritant les activités sportives et culturelles des pionniers roumains. En 1976, Nicolae Ceaușescu le fait réaménager en résidence de luxe pour recevoir ses invités étrangers. L'année suivante, le palais est endommagé par un violent tremblement de terre et doit faire l'objet de travaux de consolidation et de rénovation. Enfin, en 1985, l'église séculaire des Cantacuzène est démolie.

En 1991, le palais Cotroceni devient la résidence de la présidence roumaine, mais aussi un musée national ouvert au public.