Lac Văcărești

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lacul Văcărești
image illustrative de l’article Lac Văcărești
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Géographie
Coordonnées 44° 23′ 59″ nord, 26° 08′ 03″ est
Type artificiel
Superficie 1,89 km2

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

(Voir situation sur carte : Roumanie)
Lacul Văcărești

Géolocalisation sur la carte : Bucarest

(Voir situation sur carte : Bucarest)
Lacul Văcărești

Le Lac Văcărești est un lac artificiel de Bucarest situé dans le Secteur 4 d'une superficie de 189 hectares, encadré par le Splaiul Unirii, la Șoseaua Vitan-Bârzești, la Calea Văcărești et la Șoseaua Olteniței.

Construction[modifier | modifier le code]

Le Lac Văcărești de Bucarest a été réalisé en tant qu'aménagement de la rivière Dâmbovița[1].

Situation juridique du terrain[modifier | modifier le code]

Selon le décret no 143 de mai 1988 signé par Nicolae Ceaușescu, il a été décidé que la situation juridique du terrain de la zone « d'aménagement du Lac Văcărești » serait précisée ultérieurement suivant un acte normatif, selon l'article 16.

L'aménagement a été source d'expropriation et de destruction d'habitations[2].

À la suite des évènements de décembre 1989, un litige demeure.

Tentative de valorisation après 1989[modifier | modifier le code]

Un projet d'aménagement a été proposé lors du gouvernement d'Adrian Năstase comprenant un hippodrome, un terrain de golf, un centre de conférence, un centre d'exposition, un hôtel, une zone résidentielle...

Tony Mikhael, instigateur du projet, a reçu en octobre 2002 une licence officielle pour son projet.

À la suite de certaines actions financières et situations juridiques, près de 100 procès ont été demandés d'être traités par la Cour internationale de justice.

Le projet ne s'est pas réalisé. Aujourd'hui, le terrain est propriété de l’État[2].

Évolution dans le temps[modifier | modifier le code]

Pendant près de 20 ans, la zone du lac a été laissé à l'abandon, permettant à la nature de se développer à de nombreuses espèces de s'installer.

Nouveau projets de valorisation[modifier | modifier le code]

Depuis 2016, le parc est une zone protégée[1],[3].

Qualité de l'eau[modifier | modifier le code]

Le lac est connecté à un des cinq aquifères de la ville de Bucharest, qui l'alimente en eau douce[1].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Le parc contient des espèces caractéristiques de zones marécageuses : diverses espèces de saules, du sorgho d'Alep, des nénuphars[1].

Plus de 100 espèces d'oiseaux ont été observées dans le parc, qui accueille des espèces migratrices au printemps et à l'automne.[4] On y trouve également des crapauds sonneurs, une espèce protégée, des loutres, des renards, des rats musqués, des tortues et des serpents[1],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Justinien Tribillon, « How nature turned a failed communist plan into Bucharest's unique urban park », sur the Guardian, (consulté le 11 mai 2018)
  2. a et b (en-GB) « Văcăreşti Lake became a protected natural area and the first urban park in Romania - The Romania Journal », sur www.romaniajournal.ro (consulté le 11 mai 2018)
  3. (en-US) Irina Marica, « Bucharest’s Vacaresti Lake will become a natural park - Romania Insider », Romania Insider,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en-GB) « Văcărești Lake - the hidden delta of Bucharest, Romania | JuliaSomething », JuliaSomething,‎ (lire en ligne)