Palais national (Éthiopie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palais national
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Fondation
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le palais national, ou palais du Jubilé, est un palais, résidence officielle du président de la République démocratique fédérale d'Éthiopie, situé à Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est construit en 1955 pour célébrer le jubilé d'argent de l'empereur Haïlé Sélassié Ier. En 1960, après une tentative de coup d'État au palais Guenete Leul, l'empereur fait du palais du Jubilé sa principale résidence, bien que le siège du gouvernement reste au palais Ménélik. Entre 1966 et 1967, le palais est agrandi et double de taille.

Le palais est le lieu de la déchéance de l'empereur, en septembre 1974 : dix officiers militaires du Derg s'introduisent dans la bibliothèque du palais et ont lu à Haïlé Sélassié qu'il était destitué. Le bâtiment est ensuite renommé « palais national ». Le Derg l'utilise pour les cérémonies officielles et pour recevoir les chefs d'État étrangers. Une piscine est ajoutée. En 1995, après la chute du régime communiste et la proclamation de la République fédérale, le palais devient la résidence officielle du président de la République[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Gonin, « Éthiopie : des femmes conquérantes », Le Figaro Magazine, semaine du 27 mars 2020, p. 58-67.

Articles connexes[modifier | modifier le code]