Palais du Peuple (Brazzaville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palais du Peuple.

Le palais du Peuple est à Brazzaville, siège de la présidence de la République du Congo, après avoir été celui du Gouvernement général de l'Afrique-Équatoriale française (AEF).

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1901 que commence à Brazzaville, au centre de la petite colline dite du Plateau, et à l'endroit où se trouvaient avant 1884 les 17 cases des esclaves du chef local Nguia, la construction de l'actuel palais du Peuple. On y ajoute deux ailes symétriques en 1914, puis des annexes sur l'arrière en 1944. Restauré en 1982, avec l'ajout d'un auvent en 1994, le palais, siège du Gouvernement général de l'AEF durant la période coloniale, devient présidence en 1995.

Le décor du bâtiment - arcades surbaissées, balustrades ajourées, pilastres - est caractéristique des années 1900. Isolé dans un vaste parc, ce palais est le siège officiel du pouvoir politique au Congo depuis plus d'un siècle.

Il conserve le souvenir des gouverneurs Reste, Félix Éboué (son bureau y a été reconstitué), et des événements révolutionnaires d'août 1963.

C'est en face, au centre de la Place du Gouvernement, que Charles de Chavannes construisit en septembre 1884 la première case du Brazzaville colonial, détruite en 1903 pour dégager la vue du palais sur le fleuve vers lequel descendait la vieille rue Edouard Renard, aujourd'hui amputée.