Palais d'État (Nauru)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais d'État de Nauru
(en) Nauru State House
Image dans Infobox.
Vue des anciens baraquements des réfugiés du palais d'État de Nauru en août 2012.
Présentation
Type
Destination actuelle
Résidence présidentielle
Propriétaire
Usage
Localisation
Pays
District
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Nauru
(Voir situation sur carte : Nauru)
Point carte.svg

Le palais d'État de Nauru (en anglais Nauru State House) est la résidence officielle du président de la République de Nauru, État insulaire d'Océanie. Elle se trouve sur la côte méridionale de l'île, dans le district de Meneng.

Pendant un temps, le palais d'État est transformé en camp de réfugiés dans le cadre de la solution du Pacifique, menée par l'Australie de 2001 à 2008[1],[2]. Tandis que le stade Meneng situé non loin accueille jusqu'à 1 300 Afghans, le palais d'État reçoit environ 300 Irakiens, sa capacité maximale[1]. Après la fermeture du camp, une partie des bâtiments est transformée en école qui brûle dans un incendie criminel en 2010[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Robert Manne et David Corlett, Quarterly Essay 13 : Sending Them Home: Refugees and the New Politics of Indifference, Black Inc. (lire en ligne), Postcards from hell.
  2. a et b (en) Paul Toohey, « Nauru, unemployment 90%, is ready for business », The Punch,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]