Secteur 3 (Bucarest)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bucarest et ses 6 secteurs
3e secteur de Bucarest
Blason de Bucarest et ses 6 secteurs
Héraldique
Situation du secteur 3 par rapport à la ville.
Situation du secteur 3 par rapport à la ville.
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Quartiers administratifs Balta Albă
Dristor
Titan
Unirii
Maire
Mandat
Robert Negoiță (PSD)
2012
Démographie
Population 385 439 hab. (2011[1])
Densité 11 336 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 07″ nord, 26° 06′ 10″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 60 m
Superficie 3 400 ha = 34 km2

Géolocalisation sur la carte : Bucarest

Voir la carte administrative de Bucarest
City locator 14.svg

Géolocalisation sur la carte : Bucarest

Voir la carte topographique de Bucarest
City locator 14.svg

Le secteur 3 est l'une des six divisions administratives de la ville de Bucarest, capitale de la Roumanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le secteur s'étend sur 3 400 hectares dans la partie sud-est de la ville. Il est limitrophe des secteurs 2 au nord, 4 au sud et 5 à l'ouest.

Délimitation[modifier | modifier le code]

À partir de l'intersection avec les boulevards de la République et Gheorghe Gheorghiu-Dej avec Calea Victoriei :

  • Limite nord : Boulevard de la République jusqu'au boulevard Khristo Botev, Boulevard Hristo Botev (inclus) à la rue Negustori, rue Negustori à l'intersection avec la rue Mântuleasa, rue Mântuleasa jusqu'à la rue Romulus, rue Romulus (tout exclu) jusque Calea Călarași, Calea Călarași jusqu'à l'intersection avec la Șos. Mihai Bravu, Piața Muncii, dans la continuité du Boulevard Muncii jusque la rue Morarilor, rue Morarilor (exclue) jusque l'intersection avec la Șos. Vergului, Șos. Vergului (exclue) jusque la Șos. Pantelimon, Șos. Pantelimon (exclue) jusque la rivière Colentina, suivant la rivière Colentina jusque la rue Peleș (tout inclus)
  • Limite est : Rue Peleș (incluse), passage de la gare C.F.R. de Cațelu, par la ligne ferroviaire Bucuresti-Oltenița, rue Ghețu Anghel jusque la limite nord de Cațelu, commune de Glina. De cet endroit suivre la limite nord de Cațelu jusqu'au Boulevard Ion Sulea, par la limite Est du dépôt R.A.T.B., par la limite sud un accès au dépôt et à la base de production du Ministère de la Construction, de là une ligne conventionnelle vers le sud, la limite s'inscrivant jusque la rivière Dâmbovița.
  • Limite sud : le long de la Dâmbovița jusqu'à la place des Nations unies (exclue).
  • Limite ouest : Calea Victoriei (incluse) jusque l'intersection d'accès au boulevard Gheorghe Gheorghiu-Dej avec le boulevard de la République.

Politique[modifier | modifier le code]

Résultats des élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Parti social-démocrate-Union nationale pour le progrès de la Roumanie (PSD-UNPR) 15
Union sauvez Bucarest 8
Parti national libéral (PNL) 4
Parti Mouvement populaire (PMP) 2
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 2

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1992 1996 Constantin Tutunaru[3] PNȚCD  
1996 2000 Sorin Paliga[4]    
2000 2004 Eugen Pleșca PSD  
2004 2012 Liviu Gheorghe Negoiță PD, PDL  
2012 en cours Robert Negoiță PSD  

Démographie[modifier | modifier le code]

Avec une population de 385 439 personnes selon le recensement de 2011, le secteur 3 est le plus peuplé de Bucarest. 85,86 % de la population s'y identifient comme Roumains, 1,05 % comme Roms, les 0,17 % comme Hongrois, et les 0,17 % comme Turcs (11,97 % de la population ne souhaitant répondre à la question)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ro) « Tab8. Populația stabilă după etnie – județe, municipii, orașe, comune », sur Institutul Național de Statistică din România, (consulté le 15 février 2016)
  2. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 12 juin 2016)
  3. (ro) « Primele alegeri locale libere, 1992 – documentar », sur financiarul.ro, (consulté le 11 février 2016)
  4. (ro) Octavian Andronic, Turneul candidaţilor la funcţia de Primar general al Capitalei : (aprilie - iunie 1996), Bucarest, Fundaţia AlegRO, (lire en ligne)