Palais présidentiel de Kaboul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais présidentiel de Kaboul
Image dans Infobox.
Présentation
Construction
1880
Usage
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Afghanistan
(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Point carte.svg

Le palais présidentiel de Kaboul, appelé également l'Arg (ارگ, « citadelle » en langue dari et pachto), est la résidence officielle du président de la République islamique d'Afghanistan. Il est localisé dans le quartier dit Wazir Akbar Khān, qui contient les ministères afghans ainsi que les ambassades. L'Arg a été construit après la destruction du Bala-Hissar en 1880 par les troupes indiennes britanniques. Il a été utilisé par beaucoup de rois et présidents afghans, à partir de Abdur Rahman Khan jusqu'au président Ashraf Ghani.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation du palais a été décidée par Abdur Rahman Khan en 1880 après son arrivée au pouvoir. Abdur Rahman Khan l'a nommé Arg-e-Shahi (« la citadelle du roi ») et a inclus parmi d'autres constructions une résidence pour sa famille, des baraquements destinés aux militaires et la trésorerie nationale. Précédemment, le Bala-Hissar servait de siège du pouvoir jusqu'à ce qu'il soit détruit par les troupes indiennes britanniques lors de la Seconde guerre anglo-afghane (1878-1880).

L'Arg a rempli la fonction de palais royal et présidentiel pour tous les rois et les présidents de l'Afghanistan, à l'exception du président Hafizullah Amin. Le , lors de la Révolution de Saur, le président Mohammed Daoud Khan et sa famille y ont été assassinés par les membres du Parti démocratique populaire d'Afghanistan.

Le trésor de Tillia tepe y a été dissimulé pendant un quart de siècle à partir de 1988. Les autorités afghanes rendent publique la préservation de la majeure partie des pièces en 2003.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]