Ossétie-du-Nord-Alanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
République d’Ossétie-du-Nord-Alanie
(ru) Республика Северная Осетия-Алания
(os) Республикӕ Цӕгат Ирыстон-Алани
Armoiries de l'Ossétie-du-Nord-Alanie
Armoiries de l'Ossétie-du-Nord-Alanie
Drapeau de l'Ossétie-du-Nord-Alanie
Drapeau de l'Ossétie-du-Nord-Alanie
Ossétie-du-Nord-Alanie
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Caucase du Nord
District fédéral Caucase du Nord
Statut politique République
Création 7 juillet 1924
Capitale Vladikavkaz
Président Taïmouraz Mamsourov
Premier ministre Sergueï Takoïev
Démographie
Population 700 858 hab. (2010)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Superficie 7 987 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe, ossète
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 90
Code ISO 3166 RU-SE
Immatriculation 15
Carte topographique de la Ciscaucasie. La République d'Ossétie-du-Nord-Alanie se situe vers le centre de la carte.
Alania 10 12.png
Carte de l'Ossétie du Nord

La République d’Ossétie-du-Nord-Alanie ou Ossétie-du-Nord-Alanie (en russe : Республика Северная Осетия-Алания, Respoublika Severnaïa Ossetiïa-Alaniïa ; en ossète : Республикӕ Цӕгат Ирыстон-Алани, Respoublikæ Tsægat Iryston-Alani), plus souvent appelée Ossétie du Nord, est une république de la Fédération de Russie, située en Ciscaucasie. Elle a pour voisins la république d’Ingouchie à l’est, la république de Kabardino-Balkarie à l’ouest, le kraï de Stavropol au nord, et la Géorgie et l’Ossétie du Sud au sud. Sa capitale est Vladikavkaz (dont le nom est parfois francisé en « Vladicaucase »).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Ossétie fit partie des premiers territoires du Nord Caucase à passer sous domination russe, à partir de 1774, et la capitale, Vladikavkaz, a été le premier avant-poste militaire dans la région. Vers 1806, l'Ossétie était sous le contrôle complet de la Russie. En 1921, elle fit partie de l'éphémère République soviétique des montagnes du Nord Caucase. Les territoires ossètes reçurent le statut de région autonome en 1924 et, en 1936, ils furent réorganisés en une République socialiste soviétique autonome.

La dissolution de l'Union soviétique pose un problème particulier à une Ossétie déjà coupée en deux, sa partie nord constituant une république de la Fédération de Russie, et sa partie du sud intégrée à la Géorgie. En obtenant son indépendance en 1991, la Géorgie supprime l'autonomie de l'Ossétie du Sud. Celle-ci fait sécession en 1992. Une grande partie de la population traverse la frontière pour se réfugier en Ossétie du Nord. De nombreux réfugiés d'Ossétie du Sud s'établissent en Ossétie du Nord, déclenchant des conflits avec la population ingouche majoritaire dans le district de Prigorodny.

Historiquement, la région du district de Prigorodny sur la rive droite de la rivière Terek faisait partie de l'Ingouchie. Elle a été rattachée à l'Ossétie du Nord par Staline en 1944 après la déportation des Ingouches en Asie centrale. Bien que les Ingouches ont par la suite été autorisés à retourner sur leurs terres, le territoire lui-même n'a jamais été rendu à l'Ingouchie, provoquant de vives tensions dans la région. Une loi promulguée en 1982 a même interdit de délivrer aux Ingouches un permis de résidence dans la république. L'afflux massif de réfugiés ossètes en provenance de Géorgie au début des années 1990 et le conflit qui s'ensuivit entre les deux groupes rivaux pousse beaucoup d'Ingouches à se réfugier en Ingouchie. Malgré les efforts entrepris pour résoudre le problème des réfugiés, le conflit entre les deux républiques n'est toujours pas résolu.

L'Ossétie du Nord doit non seulement faire face aux conséquences du conflit en Ossétie du Sud mais doit également traiter le problèmes des réfugiés et des débordements occasionnels de la guerre en Tchétchénie voisine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie de l'Ossétie-du-Nord-Alanie est de 8 000 km².

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Malgré le poids de la prise en charge de l'importante population réfugiée, l'Ossétie du Nord est une des républiques les plus aisées du Nord Caucase. Elle est la plus urbanisée et la plus industrialisée avec des activités métallurgiques (plomb, zinc, tungstène…), électroniques, chimiques et agroalimentaires.

Ses ressources naturelles sont constituées de minerais, de bois, d'énergie hydraulique et de gisements inexploités de gaz et de pétrole.

L'agriculture porte essentiellement sur l'élevage, notamment les moutons et les chèvres, et la culture de céréales, fruits et coton.

Institutions[modifier | modifier le code]

La République autonome d'Ossétie du Nord-Alanie a mis en place un régime présidentiel.

Présidents de la République
Nom début du mandat fin du mandat notes
1 Akhsarbek Galazov
2 Alexander Dzasokhov (en) démissionnaire
3 Taïmouraz Mamsourov Chef de la République

Depuis 2012, le Premier ministre est Sergueï Takoïev.

Démographie[modifier | modifier le code]

Religion en Ossétie-Alanie (2012)[1][2]

Population : 710 275 habitants, dont environ 445 310 Ossètes, 164 734 Russes, 21 442 Ingouches et 17 147 Arméniens. Densité : 81 hab./km².[réf. nécessaire]

Il y avait également une population ingouche assez importante mais la majorité s'est enfuie en Ingouchie après un bref conflit armé inter-ethnique en 1992.

Les Ossètes eurent pour ancêtres les Alains venus d'Asie centrale qui furent, vers la fin du IIe siècle, repoussés de la région du Don vers le Caucase. Ils se sont établis tout au long de l'unique voie de passage permettant de traverser le Caucase : le col de Darial.

Le Nord et le Sud étant séparés par la montagne, il existe des différences culturelles : ceux du Sud ont été christianisés au contact des Géorgiens, tandis que ceux du Nord ont eu tendance à se convertir à l'islam, de par leur proximité avec les Kabardes. Cependant la grande majorité des Ossètes sont chrétiens orthodoxes. 29% de la population se réclame du néopaganisme ossète (Etseg Din)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arena - Atlas of Religions and Nationalities in Russia. Sreda.org
  2. 2012 Survey Maps. "Ogonek", № 34 (5243), 27/08/2012. Retrieved 24-09-2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :