Olivier Calmel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calmel.
Olivier Calmel
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier Calmel

Naissance (44 ans)
Paris
Activité principale Compositeur
Style Contemporain
Éditeurs Éditions Musicales Artchipel, Klarthe Editions, La Fabrik'à Notes, Green United Music, Éditions Delatour, Éditions musicales Robert Martin, Gérard Billaudot Éditeur, Hafabra Music

Olivier Calmel, né le à Paris, est un compositeur et pianiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Compositeur, orchestrateur et pianiste, d’une famille de musiciens, Olivier Calmel commence l'étude du piano très jeune et se consacre dès lors à la composition. Après des études de hautbois et de formation musicale à Paris, il obtient son prix d’écriture (harmonie, contrepoint et fugue) dans la classe de Dominique Rossi, et son prix d'orchestration dans la classe de Guillaume Connesson. Passionné par l’improvisation, il étudie le sujet avec Bojan Zulfikarpašić et Nico Morelli. Il revendique des influences aussi diverses que Bach, Ravel, Debussy, Saint-Saëns, Messiaen, Bartok, Stravinsky, son père Roger Calmel, Krzysztof Penderecki, Steve Reich, Johan Adams ou encore Bernard Herrmann et John Williams[1],[2].

Des commandes sont à l'origine de la plupart de ses œuvres, notamment pour l' Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre symphonique de Bretagne, le Festival de violoncelle de Beauvais, l'Orchestre de la Garde républicaine, ArteCombo, la Maîtrise de Radio France, Les violons de France, les solistes de l’Orchestre de la Suisse romande, Paris Brassband, le Chœur régional Vittoria d'Île-de-France, le COGE, la Musique des gardiens de la paix, les Clés d’Euphonia, le duo Links, l'Orchestre Sortilège, l'Harmonie Saint-Pierre d'Amiens, le Paris Scoring, le quatuor Sinequanon, le Star Pop Orchestra, la Musique de la police nationale, SpiriTango, Filipendule, l'Orchestre de Levallois, Brassage Brass Band, l'Ensemble Nouvelles Portées, l'Orchestre d'harmonie français, le Quatuor Anches hantées, l'Orchestre d'harmonie de Pantin, l'Écho Ardoisier, l'Orchestre symphonique du Festival d'Arly, et bien d'autres…

Ses œuvres sont notamment interprétées au théâtre du Châtelet, salle Pleyel[3], Philharmonie de Paris, Auditorium de Radio France, Le Grand Rex, Studio 104, Cité de la musique, Théâtre de la Ville, Le Grand T, festival de violoncelle de Beauvais, Opéra de Rennes, Théâtre du Beauvaisis, CMDC, théâtre de Fontainebleau, Maladrerie Saint-Lazare de Beauvais, Kursaal de Dunkerque, Mégacité d'Amiens, Théâtre d'Arras, Carrousel du Louvre, Maison des arts et de la culture de Créteil, Théâtre Fil de l'eau, Salle Brel, Théâtre de Ménilmontant, Cirque Jules-Verne, Cité internationale des arts, Église Saint-Marcel de Paris, Salle Ravel, etc. ainsi qu’à New York (Symphony Space), Ohio, Kentucky, Pittsburg (Heinz Hall), Londres, Libsonne, Genève, Lausanne, Annemasse, Innsbruck, Théâtre national croate (Zagreb), Dnipro (Academic Opera and Ballet Theater), Pékin, Pingtung, Tokyo, Osaka, Nagoya.

Passionné depuis longtemps par la musique de film[4], il compose la musique de nombreux documentaires, courts métrages et moyens métrages, films d'animation et institutionnels , ainsi que des musiques de jeux vidéo. Il fait partie de l’Association française pour l’essor des ensembles à vent. Professeur d'orchestration au conservatoire Paul Dukas à Paris, il est régulièrement invité à donner des master-classes et des conférences.

En tant que pianiste il se produit dans de nombreux lieux de diffusion, salles et festivals. Il présente notamment le Olivier Calmel Quartet qui joue l'originalité avec un répertoire de compositions et l’utilisation primordiale du violon alto, et avec lequel il remporte un prix de composition au Concours National de Jazz de la Défense, le premier prix du tremplin professionnel du festival Jazz à Vannes[5], le premier prix du festival d'Avon. Cette formation enregistre les disques Mafate[6] et Empreintes[7] pour le label Musicaguild / Abeille Musique salués par la critique, encouragés par Didier Lockwood et soutenus par la SACEM, le FCM, l’Adami et la SCPP. Fidèle à une esthétique déjà amorcée dans ses précédents opus, Olivier Calmel présente son nouveau projet Electro Couac Sha-Docks[8] sur le label Yes or No Prod, ainsi que le projet de théâtre musical Cinematics et le jazz de chambre Double Celli [9] dont l'album Immatériel paraît chez Klarthe / Harmonia Mundi / Pias. Olivier Calmel se produit notamment dans les lieux suivants : théâtre du Châtelet, Enghien Jazz Festival, Jazz à Vannes, Jazz à Arras, Festival Nuits et jours de Querbes, Festival Musiques au Présent, Jazz à Montmartre, Jazz en Nord, MusicaJazz, Festival Klasik, Jazz au Confluent, Festival des Soirs d'été, Festival Jazz à Chamblon, Le Grand Rex, Café de la Danse, Le Duc des Lombards, Sunset-Sunside, Studio de l’Ermitage, Entrepôt, Cithéa, Le Triton, Théâtre de la Ville (Théâtre des Abbesses), Petit Journal Montparnasse, Musicora, etc.

Il est amené à collaborer avec de nombreux artistes, tels que Michel Portal, Xavier Phillips, Vincent Peirani, Karl Jannuska, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Michel Supéra, Bastien Baumet, Nicolas Prost, Laurent Durupt, Frédéric Moreau, Yann Cléry, Pierrick Pédron,... et des directeurs musicaux : Laëtitia Trouvé, Béatrice Warcollier, Eloïse Aymerich, Marie-Noëlle Maerten, Aurélien Azan Zielinski, Vincent Renaud, Sébastien Billard, Nicolas Simon, Mathias Charton, Gildas Harnois, Marc Hajjar, Laurent Langard, Hervé Winckels, Florent Didier, Dylan Corlay, Laurent Arandel, Louis Théveniau, Benjamin Garzia, …

Olivier Calmel est publié aux éditions Artchipel[10], Klarthe[11], La Fabrik'à Notes[12] , Éditions Delatour[13] et éditions musicales Robert Martin[14], et distribué par Green United Music[15], Cezame Music Agency[16] et Universal[17]. Son catalogue [18] comporte de nombreux ouvrages d’orchestre et de musique de chambre, des œuvres vocales, du jazz, des musiques de films et des pièces pédagogiques. Il partage ses activités entre la composition et l’orchestration de musiques pour des films, des commandes pour des ensembles contemporains et le jazz.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Catalogue officiel : www.oliviercalmel.com/oeuvres/catalogue.html[18]

  • Les Enfants du Soleil (2019) pour orchestre, Commande de La Cité de la Musique-Philharmonie_de_Paris
  • Bestiaire Fantastique (2019) pour chœur d'enfants et orchestre, Commande de Radio France
  • Les Voix de la Liberté (2019) pour chœur à trois voix égales et piano, Commande de la Maîtrise de Seine-Maritime
  • Les mondes de Lovecraft (2018), Suite Fantastique pour orchestre, commande de l'orchestre Sortilège
  • Call of Cthulhu (2018) Concerto Fantastique pour quatuor de cors et orchestre, commande de A Tours de Cors et ville d'Orléans
  • Le Colosse de Mahdia (2017) Cantate pour baryton solo, choeur mixte et orchestre, Commande du Choeur Régional Vittoria d'Ile de France
  • Odyssée (2017) Suite pour violon et orchestre à cordes, Commande des Violons de France
  • Ecce Paris, Ecce Homo (2017) Cantate pour chœur d'enfants et orchestre, Commande de Radio France et du Paris Brass Band
  • Radiance (2016) Concerto pour euphonium et orchestre, Commande du Paris Brass Band
  • Manhattan Skyline (2015) Concerto pour saxophone alto et orchestre, Commande de l'orchestre Semper Fidelis
  • Material Songs (2015) Concerto grosso pour quatuor de flûtes et orchestre, aides à l'écriture d’œuvres musicales originales (Commande d'Etat) 2015 du Ministère de la Culture
  • Souffles et Matières (2014) , Concerto pour quintette à vent et orchestre, Commande de l'orchestre de Levallois
  • Opus 23 - Music for a Gene (2014) pour quatuor à cordes, Commande de l'Institut Suisse de Bioinformatique financée par la Fondation Cogito
  • Suite et Liesse (2014) pour violoncelle et quatuor de saxophones, Commande du Festival de Violoncelle de Beauvais
  • Rite Of Peace (2013) Symphonie Concertante pour violoncelle et orchestre, Commande du COGE
  • Caravane Gazelle (2010) Conte pour récitant et quintette à vent, Commande de Artecombo

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Double Celli Immatériel, Klarthe Records / Harmonia_Mundi - Olivier Calmel (piano), Johan Renard (v), Frédéric Eymard (vla), Xavier Phillips (vlc), Clément Petit (vlc), Antoine Banville (perc).
  • 2017 : Paris Brass Band / Oliver Waespi / Olivier Calmel / Thierry_Deleruyelle Hypercube - Paris Brass Band, Florent Didier (direction).
  • 2016 : Quatuor Ramsès & Olivier Calmel Opus 23 - Music for a Gene, Swiss Institute of Bioinformatics - Abdel Hamid El Shwekh (v), Sidonie Bougamont (v), Galina Favereau (vla), Alain Doury (vlc).
  • 2016 : Musique des gardiens de la paix / Laurent Petitgirard / Olivier Calmel / Martin Ellerby Horizons Concertants, Saxthena - Michel Supéra (sa), Musique des Gardiens de la Paix, Gildas Harnois (direction).
  • 2015 : Pierre Arditi & Olivier Calmel Contes Russes, Frémeaux & Associés - Pierre Arditi (voc), Olivier Calmel (piano), Vincent Peirani (acc), Johan Renard (v), Clément Petit (vlc), Frédérique Soule (perc).
  • 2012 : Brassage Brass Band Créations, Brassage Musique / Hybrid'Music - Brassage Brass Band (orchestre), Mathias Charton (direction).
  • 2012 : Cinematics Les notes bleues, Yes Or No Prod - Philippe Canales (voc), Tam de Villiers (gt), Baptiste Germser (cor), Karsten Hochapfel (cello), Luc Isenmann (d), Olivier Calmel (p, fender, programmation).
  • 2010 : Artecombo Caravane Gazelle, Hybrid'Music - Julie Martigny (voc), Mayu Sato (fl), Annelise Clément (cl), Baptiste Gibier (ht), Cyril Normand (cor), Frank Sibold (bs).
  • 2010 : Why Cie Idealz, Believe - Yann Clery (fl), Alexandra Grimal (ss), Remy Voide (d), Martin Guimbellot (b), Olivier Calmel (p, fender).
  • 2009 : Electrocouac Shad-Docks, Yes Or No Prod, Christophe Panzani (ss, ts), Frédéric Eymard (vla), Frédéric Delestré (d), Bruno Schorp (b), Olivier Calmel (p, fender).
  • 2008 : Perspectives, Believe
  • 2007 : Olivier Calmel Quartet Empreintes - Musicaguild / Abeille Musique, Frédéric Eymard (vla), Karl Jannuska (d), Bruno Schorp (b, eb), Jean Wellers (contrebasse 5 cordes), Christophe Panzani (ss, ts), Vincent Peirani (acc), Rémi Merlet (perc), Alvaro Martinez (palmas), Olivier Calmel (piano préparé ou non).
  • 2007 : Karaba Quintet Samarcande - Yann Cléry (fl, voc), Julien Couvrechef (ts), Olivier Calmel (p), Simon Charnaud (b), Ville Pynssi (d).
  • 2006 : Olivier Calmel Quartet Mafate - Musicaguild / Abeille Musique, Frédéric Eymard (vla), Karl Jannuska (d), Bruno Schorp (b), Jean Wellers (contrebasse 5 cordes), Fabrice Dupé (d), Mamour Seck (perc), Luiz De Aquino (g), Olivier Calmel (p).
  • 2006 : Maido Project Electric Blue - Victoria Rummler (voc), Olivier Calmel (Rhodes keyboards, piano et programmation), Pierre Baillot (programmation et autres instruments), Rémi Merlet (perc)
  • 2006 : Maido Project Safran - Victoria Rummler (voc), Olivier Calmel (Rhodes Keyboards, piano et programmation), Pierre Baillot (programmation et autres instruments), Rémi Merlet (perc)
  • 2002 : Seth, No Chaser Records/Musicast - Thérèse Henry (eb), Vincent Linden (tp, bugle), Guillaume Rossier (as), Frédéric Eymard (v), Alexis Hache (eg), Matthieu Borgne (d), Olivier Calmel (p).
  • 2001 : Olivier Calmel Quartet L'incroyable voyage du Docteur Maboul, No Chaser Records/Musicast - Frédéric Eymard (v), Emiliano Turi (d), Stéphane Benveniste (b), Olivier Calmel (p).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros pour les Contes Russes (Pierre Arditi & Olivier Calmel)
  • 2008 : Premier Prix du tremplin professionnel de Jazz à Vannes avec Olivier Calmel Quintet
  • 2008 : Prix de composition au Concours national de jazz de la Défense avec Olivier Calmel Quintet
  • 2008 : Gagnant du concours 100% Music Songwriting Contest Edition
  • 2007 : Lauréat Musique Emergence, 9e session de l'université d'été internationale du cinéma
  • 2006 : Prix de composition au concours de musiques de film Musiques en courts
  • 2006 : Lauréat des ateliers Musique et Cinéma au festival Premiers plans d'Angers
  • 2005 : Jeune talent SACEM au festival de la Fiction TV à Saint-Tropez
  • 2004 : Lauréat du Festival d'Avon avec Olivier Calmel Quartet
  • 2002 : Prix de Soliste et finaliste de Jazz à Montmartre avec "Seth".

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Aide à l'écriture d'œuvres musicales nouvelles originales (Commande d'état)
  • 2014 : Compositeur en résidence au Festival de Beauvais
  • 2006 : Jury pour la musique au Festival Silhouette à Paris
  • 2005 : Jury du Prix de la création musicale et ateliers musique et cinéma au festival Premiers plans d'Angers

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]