Le Petit Journal Montparnasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Petit Journal Montparnasse
Type Restaurant, club de jazz
Lieu Paris, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 20″ nord, 2° 19′ 16″ est
Inauguration 1985
Fermeture 2016
Nb. de salles 1
Capacité 250
Site web jazzcafe-montparnasse.com

Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Le Petit Journal Montparnasse
Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Le Petit Journal Montparnasse

Le Petit Journal Montparnasse était un restaurant et club de jazz du 14e arrondissement de Paris, situé 13 rue du Commandant René Mouchotte, près de la gare Montparnasse.

Le Petit Journal Montparnasse était doté de 250 places assises. Il accueillait près de 280 concerts par an, chaque soir du lundi au samedi[1]. Sa renommée s’est établie au fil du temps avec des musiciens de la scène française et internationale : Stéphane Grappelli, Claude Nougaro, Michel Petrucciani, Rhoda Scott, Claude Bolling, Manu Dibango, Didier Lockwood ou encore Mina Agossi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Petit Journal[modifier | modifier le code]

Créé en 1985 par André Damon, André Robert en devient le propriétaire après l'avoir acheté à Claude Perdriel en [2].

La Dame Rose[modifier | modifier le code]

En , le club change de main et est redécoré au style créole en changeant de nom : La Dame Rose. La ligne artistique est axée sur le jazz Nouvelle-Orléans, le hip-hop et le blues[3]. Un mois plus tard, il est placé en redressement judiciaire[4].

Le Jazz Café[modifier | modifier le code]

Au mois de , après plusieurs mois d'inactivité, dans un quartier en pleine rénovation, le lieu trouve un nouveau propriétaire et est transformé en restaurant-concerts. Il devient le Jazz Café Montparnasse, redécoré en style art déco[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Pennec, « Le Petit Journal Montparnasse entre dans une nouvelle ère », citizenjazz.com, (consulté le 23 décembre 2014)
  2. Nicolas Vidal, « André Robert : Back to Jazz au Petit Journal Montparnasse », sur bcsnews.fr, (consulté le 23 décembre 2014)
  3. Lorraine G, « Le Petit Journal de Montparnasse est repris par le Comptoir Général et devient Dame Rose », sur www.timeout.fr, (consulté le 12 octobre 2018)
  4. Céline Carez, « Paris : que va devenir le mythique Petit Journal rebaptisé Dame Rose ? », sur leparisien.fr, (consulté le 12 octobre 2018)
  5. Anissa Hammadi, « Paris : ne l’appelez plus « Petit Journal », mais Jazz Café », sur leparisien.fr, (consulté le 12 octobre 2018)