Le Duc des Lombards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Duc des Lombards
Description de cette image, également commentée ci-après
Entrée du Duc des Lombards
Type Club de jazz
Lieu rue des Lombards
Paris, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 51′ 35″ nord, 2° 20′ 55″ est
Inauguration 1984
Direction artistique Sébastien Vidal (TSF Jazz)
Site web ducdeslombards.fr

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Le Duc des Lombards

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Le Duc des Lombards


Le Duc des Lombards est l'un des principaux clubs de jazz de Paris, situé dans la rue des Lombards (qui accueille d'autres célèbres établissements du même type, tels Le Baiser salé ou le Sunset-Sunside), au croisement avec le boulevard de Sébastopol, dans le 1er arrondissement.

Présentation[modifier | modifier le code]

Fondé en 1984 en lieu et place du Bar de l'Étoile, le Duc des Lombards est à ses débuts un bar musical dans un simple couloir. Racheté en 1989 par Didier Nouyrigat, il est agrandi par l'achat d'une boutique attenante et une partie de trottoir, et devient un club de jazz.

Il est repris en 2002 par Véronique Bossong et Gilles Thévenat[1], puis s'essouffle et est menacé de fermeture.

Le Duc des Lombards est racheté en 2007 par Gérard Brémond, amateur de jazz et copropriétaire de la radio TSF Jazz. Il est entièrement rénové sur le modèle du Blue Note : décor élégant, bar en mezzanine, retransmission vidéo sur écrans, offre de restauration[2]. Il rouvre après neuf mois de travaux en février 2008. La programmation est alors assurée par Jean-Michel Proust, le directeur d'antenne de la radio, remplacé en 2012 par Sébastien Vidal[3].

Beaucoup des plus grands musiciens de jazz français ou internationaux y ont joué (Marc Thomas, Martial Solal, Wynton Marsalis, Benny Golson, Aldo Romano, Erik Truffaz, Richard Galliano, Henri Texier, Didier Lockwood...) ainsi que de nombreux jeunes talents.

Enregistrements réalisés au Duc des Lombards[modifier | modifier le code]

De nombreux musiciens ont publié des disques « live » enregistrés au Duc des Lombards, dont :

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Le Duc des Lombards, un trône bien mérité, Anne-Sophie Van Doren
  2. Michel Contat, « Rue des Lombards, la swing street parisienne », sur telerama.fr, Télérama, (consulté le 5 janvier 2017)
  3. Reportage Paris jazz clubs : Le Baiser Salé, Sunset Sunside et Le Duc des Lombards, par Jouhara Ismaili, 2012 [vidéo] Disponible sur YouTube

Lien externe[modifier | modifier le code]