Helvético-Américains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Helvético-Américains
Description de cette image, également commentée ci-après
Populations significatives par région
Population totale 937 376 (2015)[1]
Autres
Régions d’origine Drapeau de la Suisse Suisse
Langues Anglais, Allemand, Français, Italien
Religions Protestantisme, Catholicisme

Les Helvético-Américains sont les Américains ayant des ancêtres suisses.

Selon l'American Community Survey, pour la période 2012-2016, 937 376 personnes se déclarent d'ascendance suisse[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1880, 82 000 Suisses font leurs bagages, ils rejoignent les ports de Hambourg ou du Havre pour partir en Amérique[2]. En 1890, 30 000 Suisses débarquent en Amérique.

Vers 1870, il faut compter environ 150 francs pour se rendre à New York, soit plus de 50 journées de travail pour un ouvrier. En 1854, le consul de Suisse à New York signale qu'au cours de la traversée d'un navire en provenance du Havre, 23 enfants sont morts de faim. En conséquence, il recommande aux emigrants d'emporter des aliments farineux et du lait conservé en bouteille. Le port de New York est le point de débarquement de 98,5 % des emigrants suisses[3].

Les États les plus habités par les Suisses sont la Californie, l'État de New York, l'Ohio, le Wisconsin et la Pennsylvanie.

5 000 villes, bourgs et villages des États-Unis portent des noms suisses.

Les Amishs et les mennonites du canton de Berne, vers 1681, William Penn, fondateur de la Pennsylvanie, accueille une forte communauté d'Amishs de Suisse[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population américano-suisse
Année Pop. ±%
2000 911 502 —    
2009 1 021 937 +12.1%
2016 937 376 −8.3%
Source : [1],[5]

Personnalités helvético-américaines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]