Liste de cadrans solaires de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici une liste de cadrans solaires parisiens.

Arrondissement :   1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e   16e   17e   18e   19e   20e  

Nombre[modifier | modifier le code]

Paris compterait largement plus d'une centaine de cadrans solaires.

Ainsi, Gotteland et Camus en recensaient 109 dans la première édition de leur ouvrage Cadrans solaires de Paris, en 1993. Ils en ajoutèrent 4 dans la seconde édition de 1997, et encore 7 autres lorsqu'ils mirent la liste à disposition sur le site web de la Société astronomique de France (SAF), ce qui porte le nombre de cadrans parisiens recensés à 120.

La Commission des cadrans solaires de la SAF en comptait quant à elle 237, lors de son inventaire annuel de 2007-2008[1].

Cet article n'en liste qu'une petite partie.

Liste[modifier | modifier le code]

1er arrondissement[modifier | modifier le code]

2e arrondissement[modifier | modifier le code]

3e arrondissement[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

4e arrondissement[modifier | modifier le code]

5e arrondissement[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

6e arrondissement[modifier | modifier le code]

7e arrondissement[modifier | modifier le code]

Deux des sept cadrans solaires de l'hôtel des Invalides.

8e arrondissement[modifier | modifier le code]

9e arrondissement[modifier | modifier le code]

10e arrondissement[modifier | modifier le code]

11e arrondissement[modifier | modifier le code]

12e arrondissement[modifier | modifier le code]

Cadran solaire du jardin de Reuilly.

13e arrondissement[modifier | modifier le code]

14e arrondissement[modifier | modifier le code]

15e arrondissement[modifier | modifier le code]

16e arrondissement[modifier | modifier le code]

18e arrondissement[modifier | modifier le code]

19e arrondissement[modifier | modifier le code]

20e arrondissement[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La mesure du temps par les astres », www.commission-cadrans-solaires.fr (consulté le 13 mai 2019).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Bocqueraz, Cadrans solaires et méridiennes disparues de Paris. Un parcours alchimique, François Bocqueraz, , 500 p. (ISBN 978-2-9547016-1-5).
  • François Bocqueraz, Cadrans solaires de Paris. Itinéraire d'un curieux, François Bocqueraz, , 500 p. (ISBN 978-2-9547016-0-8).
  • Andrée Gotteland et Georges Camus, Cadrans solaires de Paris, Paris, CNRS, , 223 p. (ISBN 2-271-05035-9) ; nouv. éd. rev. et corr. 1997 (ISBN 2-271-05533-4).
  • Andrée Gotteland, Les Cadrans solaires et méridiennes disparus de Paris, Paris, CNRS, , 131 p. (ISBN 2-271-05939-9).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :